Les Secrets du Sentiers des Douaniers de Nice à Menton

8,50

Les Secrets du Sentier des Douaniers – volume 2

A pied du cap de Nice à Menton

Pierre Dévoluy & Pierre-Yves Reichenecker

 

 

Ce nouvel ouvrage est la prolongation logique de notre premier volume consacré aux secrets du Sentier des douaniers, c’était en 2014 d’Antibes à Nice.

Ici nous démarrons par le Cap de Nice, divisé en 5 chapitres (Cap de Nice, Cap de Villefranche, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Cap d’Ail et Cap Martin) pour finir à la frontière italienne juste après la ville de Menton. Cet opus, dense, bien illustré, riche d’anecdotes et de fais historiques sera une pépite pour faire découvrir aux promeneurs (mais pas seulement) toute la richesse de ce patrimoine !

 

L’ouvrage :

Le Sentier des douaniers date de la Révolution française. Sa partie méditerranéenne est la plus riche en destins d’exception en mystères. Des sables de Golfe-Juan, encore empreints des premiers pas des Cent jours de Napoléon, à la Pointe des Sans Culottes – doublement bien nommée – qui suit le port de Nice, le randonneur découvre derrière d’éblouissants paysages un mille-feuille d’épopées. À la fin du XIXe siècle, les Hivernants investissent pour la douceur de son climat la Côte d’Azur. Sa lumière attire artistes, penseurs et musiciens. Tous viennent explorer, grâce au chemin de fer, cette extrémité méconnue de la France, modeste et exotique. La Belle Époque balise le rivage de somptueux palaces et de villas de rêve mais recueille aussi les révolutionnaires en peinture, littérature et philosophie. L’insouciance des Années folles pousse plus loin encore ces audaces, dévêt les corps, invente le ski nautique et la Garçonne. L’après-guerre libère tout au long du sentier le New Look, le Cubisme et le jazz. Au XXIe siècle le sentier assiste au délire des méga-yachts, des scandales peopolisés, des résidences-bunkers. Il offre aussi une piste de progression aux marathoniens et un terrain de choix aux écologistes. Mais surtout, il fait le bonheur de simples promeneurs.

Après deux ans de recherches et de balades, les auteurs livrent ici leur constat  : cette randonnée sur la ligne de contact de la terre et de l’eau ne peut produire que des moments extraordinaires.

 

Les auteurs :

Pierre-Yves Reichenecker effectue l’essentiel de sa carrière à Radio Monte-Carlo, qu’il quitte au bout de 25 ans, avec le titre de Rédacteur en chef adjoint. Aujourd’hui, il collabore au mensuel La Principauté et écrit. Pierre Dévoluy a commencé sa carrière de journaliste professionnel à Radio Monte-Carlo où il a travaillé comme grand reporter. Aujourd’hui, il écrit, enseigne le journalisme à Nice. C’est à RMC qu’ils ont lié une amicale complicité.

 

ISBN 978-2-917790-92-2 / format 12×19 cm / 92 pages /8,50 euros