Aller à l'accueil du site Baie des Anges éditions Accueil > pages > livres > catalogue > collection-patrimoine-photos-decouverte
Vos achats :

A noter dans vos agendas ... 
S'inscrire à la newsletter   

Collection Patrimoine, Photos et découverte

Trois Collections : Guide-Découverte, Carte Blanche & Noire et Patrimoine Sud


Collection Guide-Découverte

Cette collection a pour objet de présenter une oeuvre (Romain Gary à Nice), un artiste, un monument, un fruit (la châtaigne), avec pour critère géographique le département des Alpes-Maritimes. La collection Guide-Découverte possède depuis janvier 2011 un Directeur de Collection, en charge de faire paraître 2 ouvrages par an. Directeur qui a la totale maîtrise quand au choix rédactionnel, qui a en charge le travail de prospective, de relecture et de finalisation des projets et des manuscrits.

Contact du Directeur de Collection Guide-Découverte : guidedecouverte (arobase) yahoo.fr

 


Les Secrets du Sentier des Douaniers
A pied du cap d’Antibes au cap de Nice

Par Pierre Dévoluy & Pierre-Yves Reichenecker

Commandes CB France Commandes CB étranger

De Golfe-Juan au cap de Nice, en passant par le Cap d’Antibes, le fort Carré, Marina Baie des Anges, le pont Napoléon III et le port de Carras, sans oublier Ruba Capeù pour tout connaître des “secrets” du sentier des douaniers.

Le Sentier des douaniers date de la Révolution française. Sa partie méditerranéenne est la plus riche en destins d'exception et mystères. Des sables de Golfe-Juan, encore empreints des premiers pas des Cent jours de Napoléon, à la Pointe des Sans Culottes - doublement bien nommée - qui suit le port de Nice, le randonneur découvre derrière d'éblouissants paysages un mille-feuille d'épopées.

À la fin du XIXème siècle, les Hivernants investissent pour la douceur de son climat la Côte d'Azur. Sa lumière attire artistes, penseurs et musiciens. Tous viennent explorer, grâce au chemin de fer, cette extrémité méconnue de la France, modeste et exotique. La Belle Époque balise le rivage de somptueux palaces et de villas de rêve mais recueille aussi les révolutionnaires en peinture, littérature et philosophie. L’insouciance des Années folles pousse plus loin encore ces audaces, dévêt les corps, invente le ski nautique et la Garçonne. L'après-guerre libère tout au long du sentier le New Look, le Cubisme et le jazz. Au XXIème siècle le sentier assiste au délire des méga-yachts, des scandales peopolisés, des résidences-bunkers. Il offre aussi une piste de progression aux marathoniens et un terrain de choix aux écologistes. Mais surtout, il fait le bonheur de simples promeneurs.

Après deux ans de recherches et de balades, les auteurs livrent ici leur constat : cette randonnée sur la ligne de contact de la terre et de l'eau ne peut produire que des moments extraordinaires.

Extrait :

"La promenade est une plongée dans l'Histoire sans chronologie. Après le premier des Cents jours de Napoléon, on revit les débuts du jazz en Europe puis le temps des contrebandiers en contournant le Cap d'Antibes. Le long des remparts de la ville ancienne puis ceux du Fort Carré, on visite une galerie artistique et littéraire des Années Folles et de l'après guerre. La suite de la balade longe la Baie des Anges jusqu'à Villeneuve-Loubet et ramène aux guerres du XVIIème siècle entre la France et l'empire Austro-hongrois dont la vassale, la Maison de Savoie, administrait alors le Comté de Nice. Et l'on franchit le fleuve Var, longtemps frontière entre les deux puissances.

On aborde Nice ; le tracé du sentier passe là où s'étire la Promenade des Anglais et arrive au bâtiment de la Douane sur le port Lympia. Le trajet suit les quais puis les petites criques entre les rochers jusqu'au Cap de Nice dominé par l'ancienne Batterie de la Rascasse. La casemate protégeait la rade de Villefranche, elle surplombe la Pointe des Sans-culottes qui marque l'arrivée de notre première étape."

Format 12x19 cm / 74 pages en noir & blanc / ISBN N°978-2-917790-69-4 / Prix 8,50 euros


D’un cap à l’autre
Sur le sentier des douaniers entre Nice et Menton

Par Pierre Dévoluy & Pierre-Yves Reichenecker

Commandes CB France Commandes CB étranger

À la naissance du siècle dernier, les « Hivernants », colonie de célébrités, ont investi pour la douceur de son climat et leur propre tranquillité la Côte d'Azur. Sa lumière incomparable a attiré artistes, penseurs et musiciens. Grâce au nouveau chemin de fer, tous découvraient cette extrémité de la France, à elle si récemment rattachée, modeste, exotique et désormais accessible.

La Belle Epoque balisa le littoral de somptueux palaces et de villas de rêve, mais accueillit aussi les nouveaux talents qui révolutionnèrent les arts plastiques, la littérature et la philosophie. L’insouciance des Années folles poussa plus loin encore ces audaces et l'après-guerre libéra le New look, le cubisme, la musique pop. Les altesses et les artistes ont eu au moins un point commun. Ils ont arpenté, les premières pour leur respiration, les seconds pour leur inspiration, l'inestimable avant-scène de la Méditerranée qu'est le sentier des Douaniers de Nice à Menton.

Cette randonnée en bord de mer montre les traces de quinze siècles de créations, des meules médiévales taillées au bord du chemin aux Rolling Stones, en passant par l'histoire des Chevaliers hospitaliers, les couleurs de Claude Monet et le génie de Cocteau.

Extrait :

La tanière des Rollings Stones

L'Avenue Louise Bordes se substitue au sentier, aux limites de la commune de Villefranche. Cette nouvelle portion du chemin passe devant l'une des plus extraordinaires demeures de la péninsule, tant par son physique que par son histoire, la villa Nellcote. Édifiée en 1899 à l'emplacement d'une batterie d'artillerie du XVIème siècle par l'homme d'affaire Eugène Thomas, la bâtisse se cache dans le fouillis de son parc botanique. Encadrée de terrasses, elle domine toute la baie. En 1905, le premier secrétaire de l'ambassade des Etats-Unis, le comte Ernest de Brulatour, l'acquiert… Douze ans plus tard, un des rescapés du naufrage du Titanic, le riche américain Samuel Goldenberg, la rachète et la baptise Nellcote, contraction du nom de sa propriété aux Etats Unis, Nella's Cottage. Il la vend en 1921 aux frères Bordes, de puissants armateurs dont les quarante cargos transportent du nitrate des Amériques en Europe dont l'agriculture est consommatrice... Mais c'est la musique, celle des Rolling Stones qui va donner à la villa sa célébrité contemporaine. Le groupe y enregistre l'un de ses albums les plus célèbres, Exile on main street. Keith Richards, le guitariste, la loue en avril 1971 pour échapper au fisc britannique. Il y passe huit mois avec sa compagne Anita Pallenberg et leur fils Marlon âgé de deux ans. Une faune disparate qui s'adonne à diverses drogues dont le rock and roll est sans doute la plus envoutante, déferle au palace isolé. Mick Jagger se marie à Saint Tropez et passe régulièrement à la Nellcote. Le photographe Dominique Tarlé, familier du groupe « descend » de Paris pour une semaine et y reste plusieurs mois. Il produira les plus extraordinaires photos des musiciens. Tous les matins, contrairement à l'image qu'il donne, Keith s'occupe attentivement de son fils. Il l'emmène pour une virée dans la Jaguar E Type, ou à pied sur le chemin des Douaniers. La villa ne possède ni télé ni même de radio. Keith gratte constamment ses cordes. Soudain, le besoin de créer devient tel qu'on décide de faire venir de Londres le studio-mobile d'enregistrement au Cap Ferrat.

8,50 euros / Format 12x19 cm / 84 pages / ISBN 978-2-917790-40-3


Romain Gary, Promenade à Nice

Par Carine Marret

ISBN N°978-2-917790-19-9 / Format 12x19 cm / 64 pages en noir & blanc / Prix 8,00 euros

Commandes CB France Commandes CB étranger

Présentation : après Albert Camus à travers le livre de Blanche Balain, La Récitante, notre maison d’édition publie une Promenade à Nice en compagnie de Romain Gary. Ce petit ouvrage va nous permettre de (re) découvrir Nice, et les sites favoris de cet illustre écrivain (Rue Shakespeare, Av de la Victoire, Bd Gambetta, Marché aux Fleurs, Hôtel Negresco, Club de tennis du Parc Impérial, Hôtel-pension Mermonts, Marché de la Buffa ...), ainsi que Roquebrune-Cap-Martin, village où il possédait une maison (au 4 impasse Scarouget).

L’ouvrage : Romain Gary s'installe dans sa « chère ville de Nice presque natale » en 1928. C'est là qu'il passera son adolescence et qu'il reviendra à la fin de la guerre. C'est là aussi qu'il connaît ses premières amitiés, ses premières amours, et qu'il écrit ses premiers textes. C'est là encore que naîtra son attachement à la Méditerranée où il souhaitera que ses cendres soient dispersées.

Nice a marqué à jamais l'écrivain couronné deux fois par le prix Goncourt. À travers les lieux ensoleillés qui ont gardé l'émouvante empreinte de son passage défile toute l'histoire de l'homme qu'il est devenu. C'est encore un nouveau Romain Gary qui apparaît, dévoilant la facette la plus lumineuse et la plus authentique de sa personnalité.

Chère Méditerranée ! Que ta sagesse latine, si douce à la vie, me fut donc clémente et amicale, et avec quelle indulgence ton vieux regard amusé s'est posé sur mon front d'adolescent ! Je reviens toujours à ton bord, avec les barques qui ramènent le couchant dans leurs filets. J'ai été heureux sur ces galets.

Romain Gary, La Promesse de l'aube, Gallimard, 1960

 


Tout savoir sur les châtaignes et les châtaigniers

dans les Alpes-Maritimes, les Alpes de Haute-Provence et la Corse

Nicole Alunni (texte) Céline bianchi (photos)

Commandes CB France Commandes CB étranger

ISBN N°978-2-917790-01-4 / 68 pages / Prix : 9,00 euros

Cet ouvrage est très complet. Nous traitons après un bref historique, les origines du nom du châtaignier, ses maladies, la conservation des châtaignes et ses utilisations, et l’importance de la châtaigneraie dans le paysage ainsi que sa répartition.

Tour d’horizon des vallées des Alpes-Maritimes

Puis nous détaillons vallée par vallée les spécificités des châtaignes et des châtaigneraies pour les vallées du Var, Tinée, Vésubie, Paillon, Bévéra et Roya.

Des suggestions culinaires

Au total neuf recettes sont proposées, deux recettes très simples (châtaignes bouillies et purée de châtaignes) six recettes élaborées (dont la mousse à la châtaigne et les falculelles Corse) et une recette gastronomique (les raviolis à la châtaigne) la recette de Marie-Madeleine Issautier qui a reçu le 1er prix des recettes salées au concours de cuisine d’Isola en novembre 2007.

De nombreuses illustrations

A côté de plus de 70 photos de Céline Bianchi, châtaigniers, bogues, troncs, feuilles, villages cités, vous trouverez 13 aquarelles originales de Nicole Alunni, reproduisant des scènes de la vie d’antan, des outils, et illustrant les recettes de cuisine. Plus des photos fournies par l’Association Foncière Agricole (AFA) de la Châtaigneraie du Pays de la Tinée.

Extrait de l'ouvrage :

Témoignages d'ancien

“Les matinées automnales étaient largement consacrées au ramassage des châtaignes et tout le monde y participait. Les bogues non ouvertes étaient entassées et recouvertes de feuilles mouillées pour les « despenisser ». Elles constituaient alors une provision de châtaignes fraîches à consommer pendant tout l'hiver. Bouillies, grillées, dans la soupe au lait tous les modes de consommation étaient possibles. Les châtaignes sèches servaient de casse-croûte au printemps lorsque nous gardions les vaches. Soigneusement rangées dans une besace appelée « tasqueto » à côté d'un bout de fromage.

Le jour de la fête des rameaux les châtaignes étaient cuites à l'eau et enrobées d'un papier bonbon, c'étaient nos papillotes attachées à un rameau d'olivier et notre seule hâte était que la messe finisse pour pouvoir les manger ! ». Hameau de La Blache

Un peu d'histoire

“Le châtaignier fut introduit dans les vallées du comté de Nice par les Génois, à la Renaissance et connu son apogée au XIXe siècle en permettant aux populations montagnardes un apport non négligeable et d'en vivre pendant la longue période hivernale. La culture de cet arbre vénérable permettait la récolte des fruits indispensables à l'alimentation humaine et animale, mais fournissait comme nous l'avons vu plus haut du bois d'œuvre et du bois de chauffage, des rames et des feuilles pour les étables, mais aussi grâce à son sous bois entretenu des pâturages intéressants. Toute une économie tournait autour du châtaignier.

 

 

 


Collection Carte Blanche & Noire

Numéro ISSN de collection 2105-8903

La philosophie de notre collection Carte Noire et Blanche est toute simple : nous donnons littéralement “carte blanche” à un photographe. Celui-ci nous remet 50 clichés numériques sur un sujet de son choix. Nous retenons 36 photos, nous collaborons avec le photographe au choix des photos et à leur mise en page, ensuite nous nous chargeons de la promo presse, dédicace en librairie et sur les Salons du Livre …

L’ouvrage a un format carré de 20x20 cm, il comporte 36 pages intérieures et 4 pages de couverture, tout est exclusivement en noir et blanc. Le tirage est volontairement limité et le prix de vente est plus que raisonnable : 13,00 euros. Nous voulons en faire de « véritables collectors » qui seront recherchés par les collectionneur et amateurs de photos quand nos photographes seront (nous l’espérons) devenus célèbres !

Nota Bene : toutes les photos sont, sans montage ni trucage …

 


Objectif artistes

Louis-Paul Fallot

ISBN 978-2917790-63-2 / 36 pages / ISSN 2105-8903

Prix 13,00 euros

 

Commandes CB France Commandes CB étranger

Sur le chemin de vie de l'artiste il y a l'ombre et la lumière (…) J'ai voulu développer cette approche si enrichissante, l'étendre à d'autres formes d'Art, et proposer au lecteur ces moments privilégiés. Louis-Paul-Fallot

Cet ouvrage :

Objectif Artistes a été l’occasion de réunir sur un même ouvrage des artistes venant de milieux artistiques et créatifs différents. De notoriété nationale voire internationale ou tout simplement connus localement, jeunes pousses ou talents confirmés, tous sont ici pour la qualité de leur travail et leur place dans le milieu artistique du sud.

Objectif Artistes est un livre de partis pris, de choix assumés, de rencontres, de plaisir mais aussi et surtout une une volonté de “montrer l’avant” (l’avant spectacle, l’avant vernissage, l’avant exposition (…)

Avec (par ordre alphabétique) : Virginie Broquet, illustratrice ; Marc Duret, acteur ; Lora Fallot, designer ; Daniel Fillod, artiste ; Jean-Marie Fondacaro, sculpteur ; Kiki Giuliana, céramiste ; Julien Guérin, danseur ; Harriet Macaree, peintre ; Jacqueline Mattéoda, plasticienne ; Patrick Moya, artiste ; Nivèse, artiste ; Noëlle Perna, comédienne ; Roxane Petitier, photographe ; Christian Sinicopri, chef cuisinier ; Jérémy Taburchi, artiste.

L’auteur :

Passionné de photo depuis l’âge de mes 20 ans, je m’intéresse à tout ce qui a trait à la photographie et j’aime partager ma passion. Je ne suis pas un photographe de métier, je suis autodidacte et je pense – comme le disait Willy Ronis – que « La belle image est une géométrie modulée par le cœur ». Louis-Paul Fallot signe ici son second ouvrage photographique, (après De mer à monts) dans notre Collection, dédiée à la photographie en noir & blanc.

Ne voulant pas prendre de photos posées, les difficultés rencontrées pour faire les photos ont été de me faire oublier le plus possible et de travailler dans des conditions de prises de vues avec une absence de lumière (atelier d’artistes, cave...) ou lorsque je dus photographier avec un masque sur le visage… Il y eu aussi les impératifs pour gérer le temps qui me fut compté (cf Opéra de Nice/Théâtre National de Nice/Ballet de Monte-Carlo)). Je peux dire que j’ai connu toutes ou presque les situations et que cette expérience m’a fait progresser.

Louis-Paul Fallot


Nice au carré
Collection Carte Noire & Blanche – volume 4

Magali Moscardo

ISBN 9782917790342 / ISSN 2105-8903 / Format 20x20 cm / 36 pages

Prix 13,00 euros

 

Commandes CB France Commandes CB étranger

L’ouvrage :

Voici le 4ème volume de notre Collection Carte Blanche & Noire, réalisé avec brio et talent par Magali Moscardo. Cet ouvrage a la particularité d’avoir été entièrement « shooté » en argentique avec un Holga. Cet appareil photo possède tous les défauts que les appareils d'aujourd'hui cherchent à corriger : flou, déformation, vignettage, etc. Le Holga propose très peu de possibilités de réglage, mais laisse cependant de larges marges de manœuvre, temps d'exposition, avancement du film, complètement manuel, il permet d'explorer des domaines inatteignables avec un appareil numérique actuel… D’ou l’idée de Magali Moscardo d’exploiter ces défauts pour créer un style photographique qui lui soit propre. « Je crée mes images ! » dit-elle.

Nice au carré ... c’est de l’insolite, de l’émotion, la ville de Nice sublimée par le format carré, le noir et blanc, le Holga et le talent de Magali… Au menu : la Prom, le port de Nice, Rauba Capeu, la cascade de Gairaut, la confiserie Auer, la cours Saleya, la place Masséna, le cimetière de Cimiez, le Régina, etc. Une alternance de lieux connus des touristes et d’endroits plus secrets qui parleront aux niçois.

 


137 grammes sans gravité
Collection Carte Noire & Blanche – volume 3

Rémy Masséglia

ISBN N°978-2-917790-31-1 / Format 20x20 cm / 36 pages

Prix 13,00 euros

Commandes CB France Commandes CB étranger

Pour ce volume 3 de notre collection Carte Blanche & Noire, les éditions Baie des Anges ont fait confiance au photographe Rémy Masséglia. Reprenant le principe de la collection, Rémy nous a proposé 50 clichés sur un même sujet : le jongleur ! C’est ainsi que l’on pourra admirer l’artiste au sommet de son art dans un tunnel, en haut d’un escalier, en bord de mer … mais aussi en compagnie de carabiniers italiens, de badauds, d’enfants jouant, de poule, de cygne et autre lieux souvent improbables.

Cet ouvrage doit beaucoup au talent de jongleur Fabrice Dominici, jongleur, manipulateur d'objets, clown, Fabrice essaye jour après jour de faire évoluer ses techniques circassiennes au service de la scène. Il est le fruit de nombreuses séances de travail tout au long du printemps 2011 dans la vallée de la Roya et sur le bord de mer entre Vingtimille et Menton.

Le photographe : Rémy Masséglia, né en 1980, il a suivi la voie de son inspiration tracée par la flore, la faune et les paysages de la Roya-Bévéra.

Passionné de nature, sa sensibilité à fleur de peau l'amène à imprimer les images de la vie d'une manière à nulle autre pareille. Il crée en 2008 sa propre agence de communication Lez'Art Création, laissant libre cours à sa créativité pour le bonheur des yeux. Avec 137 grammes sans gravité, Rémy Masséglia signe à 30 ans son 3ème ouvrage. Le premier Merveilles en Roya-Bévéra (2007) est également paru aux éditions Baie des Anges, le second Secrets de pêcheurs (2009) aux éditions Lez’Art Création.

Extrait des légendes des photos (mise en mots de Emma Laurent)

P2 Dix (Fi) cils… P3 … de vivre entre les lignes.
P4 Changer de cap… P5 réfléchir,
P6 défier les éléments, P7 goûter le sel,
P8 vivre avec ses ombres, P9 charmer le serpent,
P10 sentir le poids P11 …et faire le point.
P12 Avoir toujours envie… P13 de jouer plus loin !

 


Reflets sur Monaco

Par Maxime Peregrini

ISBN N°9782917790205/ 36 pages en noir & blanc / Prix 13,00 euros / Format 20x20 cm

Commandes CB France Commandes CB étranger

Avec Maxime, les éditions Baie des Anges vous proposent le deuxième volet de la collection Carte Blanche & Noire, une collection dédiée à la photographie en noir et blanc et aux photographes du sud ... Mais pas seulement !

L’ouvrage : 36 photos en noir et blanc de la Principauté de Monaco … mais en version Reflets !

Titres des photos publiées : Palais dans une flaque, Carte sur l'Office du Tourisme, Depuis le Queen Mary II, Yacht, Tours jumelles, Larvotto, Le Palais.

 

 


De mer à monts

Louis-Paul Fallot

ISBN N°978-2917790-11-3 / Format 20x20 cm / 40 pages / Prix 13,00 euros

Commandes CB France Commandes CB étranger

Cet ouvrage est le premier volume de notre Collection Baie des Anges donne Carte Blanche & Noire à ... Louis-Paul Fallot nous a proposé “de mer à monts », un ouvrage comportant des photos de Cagnes-sur-Mer, (le port, le Cros, la promenade ...), de Nice (Roba Capeu), de la vallée du Var (Annot, Entrevaux, Puget-Théniers, Méailles) et de la Provence.

 

 


Collection Patrimoine Sud

ISSN 178-5200

Lancée en fin d’année 2005 la Collection Patrimoine Sud, a pour objectif de mette en valeur le patrimoine architectural, minéral, végétal, humain de la Côte d'Azur, dans un ouvrage de prestige tout en couleurs.

Pays des Paillons, regards

Imatges de Palhon

 

Commandes CB France Commandes CB étranger

Cet ouvrage de photos est le résultat d'un concours organisé par l'Association pour le développement du Pays des Paillons dont le thème était : « La vie quotidienne dans mon pays des Paillons ». Il comporte 27 clichés choisis par un jury qui a eu la difficile tâche de les sélectionner, accompagnés d’une légende traduite en niçois.

La diversité de la géographie physique, des paysages, de l’occupation de l’espace (villages perchés, terrasses oléicoles…), des patrimoines et savoir-faire ont constitué autant d’éléments qui ont stimulé la créativité et valorisé l’approche esthétique et culturelle de ce territoire. Afin que ce concours ne soit pas le primat de la photo de paysages, le choix du thème « la vie quotidienne dans mon pays des Paillons » a permis de positionner l’activité humaine comme l’un des éléments protagonistes au coté de la richesse patrimoniale et environnementale.

Le photographe ayant reçu le prix du Jury, Gérard Marmigère fait la couverture avec son cliché du lycée René Goscinny de Drap. La liste des participants (par ordre alphabétique) : Thomas Asplanato, Françoise Barraquier, Sylvain Buvat, Pierre Donadey, Carla Durand, Maurice Gargano, Brigitte Garin, Jean-Paul Giabbanelli, Mariane Giachino, Cédric Lecocq, Anaëlle Loroscio, Pierre Marseille, Odile Morini, Antonio Patois, Julie Perrin, Lana Senise, Maud Tujague, Gilles Vial-Caille.

A découvrir à petit prix, en 36 pages quadri, dans un format "à l'italienne", avec 26 photos couleurs et une photo en noir et blanc. A noter qu’aucune photo n’a été recadrée, c’est pourquoi le « blanc tournant » est différent sur tous les clichés.

Extrait de la Préface de Noël Albin (Président de l’Association pour le Développement du Pays des Paillons) :

C’est au travers d’une politique culturelle volontariste qu’est née cette initiative « La vie quotidienne dans mon pays des Paillons ». Ce concours photo qui s’inscrit également dans la politique touristique du territoire a permis non seulement, de souligner la richesse patrimoniale et paysagère des vallées du Paillon mais a également mis en exergue son dynamisme. Nous espérons qu’il assure la reconnaissance du caractère patrimonial, naturel et culturel du pays des Paillons. Il doit nous interpeller sur la nécessité de trouver les voies d’un développement touristique qui concilie l’exigence environnementale et les intérêts des résidents tout en répondant aux attentes des visiteurs.

ISBN 9782917790-58-8 / format 22x16,5 cm / 36 pages couleurs / 27 photos / 9,50 euros

 


Auron un siècle d’histoire

Par Jean-Pierre Lombard

 

Commandes CB France Commandes CB étranger

L’ouvrage :

Ecrit par Jean-Pierre Lombard, l’enfant du pays, cet ouvrage retrace les 100 ans d’histoire de la station de ski d’Auron célèbre station de sports d’hiver des Alpes-Maritimes.

Créée au début du 20ème siècle Auron a été une des toutes premières stations de ski en France et en Europe a mettre en service un téléphérique. Construit en 1936, mis en service en janvier 1937, modernisé au fil des années, il en est devenu l’emblème. De l’époque des pionniers à nos jours, ce livre retrace les différentes étapes de la station.

Les débuts du ski, la réalisation des premiers aménagements, l’organisation des premières courses, la construction du téléphérique, la réception des Championnats de France de ski en 1938, les années de guerre et d’après-guerre, jusqu’au années 2000...

Nous retraçons l’histoire de la station avec les différentes sociétés qui ont eu en charge sa gestion. Pour finir par de court chapitre consacré à : l'Ecole de ski, le Club des Sports et un descriptif de l'église Saint-Erige.

Cet ouvrage est le sixième volume de notre Collection Patrimoine Sud, collection dédiée à l’exploration du patrimoine architectural, minéral, végétal, humain de la Côte d'Azur, sous la forme de « beaux livres » tout en couleurs, mais à prix raisonnable !

15,00 euros
Format 16x24 cm
96 pages (64 pages en noir & blanc et 32 pages couleurs)
ISBN N°978-2-917790-35-9
ISSN N°178-5200

 


NiceArt

Hervé Caël

Format 16x24 cm 128 pages / Prix 17,50 euros / ISBN N°9782917790151

Commandes CB France Commandes CB étranger

NICEArt un concept original

Cet ouvrage rassemble toutes les oeuvres (principalement des sculptures), que le passant peut voir en se promenant dans la ville de Nice. On y trouve 44 artistes (dont Arman, Ben, Cartier, César, Moya, Pagès, Saint-Phalle, Sosno, Venet, Volti ...) avec 90 oeuvres photographiées. Nous consacrons à chaque artiste une biographie, à chaque oeuvre son histoire et son emplacement géographique. L’ouvrage comporte un sommaire à entrée multiple (sommaire géographique et sommaire alphabétique par artiste). Il est découpé en 6 parties (Nice-Ouest, Nice-Centre, Autour du MAMAC, Nice-Nord, Nice-Est et le tracé du tramway). Des couleurs qui donnent le ton, un rouge matisse, un bleu azur, un vert olive et un jaune “méditerranée”. Nous l’avons voulu le plus complet et le plus exhaustif possible ... Bonne lecture et bonne promenade !

 

 


Promenade des Anglais ...

La belle époque des villas

Jean-Luc Guillet

Commandes CB France Commandes CB étranger

ISBN N°2-9524391-1-7 / Format 26x24 cm, 88 pages, 50 photos récentes, 30 images d’archives

Prix 24,50 euros

Résumé :

Le premier livre qui retrace l’histoire des villas de la Promenade des Anglais !

En partant du Pont des Anges jusqu’à la villa Huovila, le lecteur va remonter la Promenade des Anglais et le temps. Croiser 13 villas ou hôtels encore existant (Hôtels Négresco, Royal, West-End, Westminster, villas Guiglia, Huovila, Heine, Société Centrale d’Agriculture...), mais aussi les villas disparues ou transformées. C’est une histoire pour faire découvrir l’existant et re-découvrir ce qui n’est plus. C’est ainsi que l’auteur, Jean-Luc Guillet a joué le rôle de détective : “des recherches qui se révélèrent complexes et prirent des allures d’enquêtes sur les villas et leurs propriétaires successifs. Un exemple vous montre l’ampleur de la tache, les villas n’auront cessé de changer de nom ou de destination au fil des décennies, on se met à raconter l’histoire de deux lieux qui se révèlent finalement n’être qu’un seul et même lieu.”

Toutes les photos de cet ouvrage sont de Marta Szczeoniak

Extrait Palais de la Méditerranée

C’est le milliardaire américain Frank Jay Gould qui lance en 1927 la construction de ce qu’on qualifie alors le plus beau palais des fêtes du monde. Les architectes en sont Charles et Marcel Dalmas. Idéalement situé sur la Promenade, il est vrai que ce palais est somptueux : façade art-déco ouverte sur la mer, hall immense en marbre, escalier monumental, théâtre de mille places, un restaurant, le Salon de la mer, un restaurant de nuit, le Privé, un bar, la Frégate, une salle de baccara. Fresques, frises et bas-reliefs montrent tout le raffinement apporté à la décoration. Inauguré le 10 janvier 1929, la presse est dithyrambique : «Un chef-d’œuvre où se concilient avec un rare bonheur les tendances, les conquêtes de l’architecture et la pure sobriété de l’art classique.» Le Palais est tout de suite fréquenté par une clientèle immensément riche en quête de luxe et de démesure. C’est l’heure américaine des années folles. Florence, l’épouse de Gould, fréquente assidûment le casino. On la croise autour des tables de jeux en pyjamas de baccara dont les poches seraient remplies, raconte la légende, des montagnes de jetons qu’elle gagnerait. A quelqu’un qui lui demande : «Avez-vous un système secret ?» Florence répond : «Je ne joue que le système Frank Jay Gould !». Le système gagnant, toujours et pour tout. Cette déesse du jeu est représentée sur la toile Fête Vénitienne trônant dans le grand salon de Baccara. De l’ensemble, seule la façade a été préservée. S’élevait ici le Palais des beaux-arts et la villa Süe qui reçut le consulat des Etats-Unis dont Harold Van Buren était le consul.

 


Merveilles en Roya Bévéra

Rémy Masseglia

Prix 24,50 euros / ISBN N°978-2-9524-3915-2 / Format 26x24 cm / 100 pages / + de 450 photos

Commandes CB France Commandes CB étranger

La vallée de la Roya de Menton à Tende en passant par les communessitaliennes et la vallée de la Bévéra autour du village de Sospel.

Reprenant la philosophie de Faces cachées de la Tinée, mise en page, thématiques, travail en double page, ce livre va faire (re)découvrir la beauté et les merveilles des vallées les plus “extrêmes” des Alpes-Maritimes. Ce sont près de 450 photos réalisées par Rémy en un peu plus d’une année qui vont entraîner le lecteur de Menton à Tende en passant par l’embouchure et Vingtimille, mais aussi 3 communes italiennes (Airole, Olivetta, Fanghetto) puis nous traversons la frontière pour atteindre Sospel, Breil-sur-Roya, Fontan, Saorge, La Brigue, l’apiculture, les églises et chapelles, sans oublier la brebis brigasque pour finir par Tende et la vallée des Merveilles terme de notre périple...

Et le baroque thème favori de la Roya Bévéra qui est décliné en 3 thèmes différents : baroque, anges du ciel, et fresques. En bonus grâce à Rémy, pour le plaisir des yeux et des papilles une double page “En cuisine ...” Un régal !

Pour cet ouvrage Rémy a exploité toutes les qualités de son appareil numérique : macro, pour les insectes et les fleurs, travail de nuit, nombreuses photos de villages, rues et monuments, (la double page Nocturne est une des favorites de l’éditeur et très symptomatique du travail de Rémy), travail sur l’eau, les torrents, les cascades, de nuit comme de jour, en toute saison, portrait sur le vif, racontant les métiers de la montagne (berger, menuisier, couvreur apiculteur, etc).

Le texte a été élaboré par Nicole Alunni, qui s’est laissé guider par la magie des images et traduit en italien par Carole Orsini et Silvia Sandrone. Instant magique sur la vieille ville de Menton avec son clocher dominant l’horizon. Ce n’est pas vers la Méditerranée que nous allons partir, mais en direction de la Roya Bévéra à la découverte de toutes ses merveilles

 

 


Lendemains en Vésubie

Jean-Bernard Pioppa

ISBN 9782952439183 / 100 pages / 450 photos / 24,50 euros / Format 26x24cm / Poids 480 grs

Commandes CB France Commandes CB étranger

Dix-huit mois de rencontres avec les habitants, de partage, de randonnées dans le Mercantour, de découvertes architecturales, de reportages animaliers, de parcours dans l’Histoire ont été nécessaires pour réaliser cet ouvrage. Avec plus de 400 photos, Jean-Bernard Pioppa nous invite à vivre les merveilleux lendemains que nous réserve cette vallée. Lendemains de couleurs historiques, d’oxygène culturel, d’héritages en richesses naturelles, de diversités humaines ... des lendemains uniques, à vivre dès aujourd'hui grâce à Lendemains en Vésubie.

Nos lecteurs y découvrirons les communes de Duranus, Utelle, Lantosque, La Bollène, Roquebillière, Belvédère, Saint-Martin-Vésubie, mais aussi le parc Alpha, la Madone des Fenestres, le Boréon, la Gordolasque, les sommets, les lacs, les églises, les chapelles, les clochers, sans oublier la faune et la flore.

 

 


Faces cachées de la Tinée

Jean-Bernard Pioppa

(titre épuisé)

 

Ce recueil de photographies vous permet de découvrir les 14 communes de la vallée de la Tinée comme vous ne les avez jamais vues auparavant. De la cime de la Bonette jusqu’au confluent avec le Var, ce livre retrace la diversité de sa faune, de sa flore, le pittoresque de ses villages, la richesse de ses monuments historiques, la beauté de son habitat sans oublier la particularité des hommes et femmes qui y vivent. Ce voyage vous plonge à l’intérieur d’un monde méconnu où cohabitent le développement économique et la protection de l’environnement. Des régions escarpées et rudes, des vallées longues et sinueuses, des petites routes de montagne accrochées aux flancs des vallées, des stations toniques et sportives, des villages animés. Pendant trois ans, notre photographe a parcouru aux quatre saisons la vallée, recherchant images nouvelles et insolites. La Tinée, il la connaît sur le bout de son“ objectif”, ses photographies témoignent de ses préoccupations, de son souci de mise en valeur du patrimoine naturel du Haut Pays des Alpes-Maritimes. De photo en photo, de page en page, parcourez la vallée de la Tinée de son confluent dans le Var à sa source au-dessus de St-Dalmas-le-Selvage. Au fil des pages profitez des réflexions de Jean-Bernard, magnifiquement mises en texte par Pierre-François Astor.

 

Ouvrages épuisés :


Collection Patrimoine Sud - volume 7

La belle époque des Chasseurs Alpins

Regards croisés dans le Comté de Nice

Martine Arrigo-Schwartz

 

 

« A la Belle Epoque et jusqu’à la Guerre qu’on dit Grande, tandis que les ombrelles cachent les fusils dans cette zone frontalière niçoise spécifique, sous l’oeil du peintre ou du photographe, sous la plume de civils ou de militaires, s’égrène la vie du fantassin de montagne : avec clairons et caisse claire, entre ski et missions de reconnaissance, entre batailles de fleurs et patrouilles, entre manœuvres et prises d’armes, le chasseur alpin sert le drapeau tricolore. C’est alors que les Sentinelles des Alpes du Sud deviennent Mythe patriotique et artistique, dans un Hymne à la montagne de la petite patrie. »

Cet ouvrage de 128 pages tout en couleurs, retrace l’épopée des Chasseurs Alpins dans les Alpes-Maritimes en partant des spécificités de l’ancien Comté de Nice, en brossant des portrait d’Alpins, des chants, de la vie au quartier, en détaillant les marches, l’artillerie, les mulets mais aussi le ski et les compétitions militaires Martine Arrigo-Schwartz nous fait revivre « La belle époque des Chasseurs Alpins ». Complété par une très riche iconographie (photos, dessins, aquarelles, document inédits), des paroles de chants (La Sidi Brahim), de la retranscription des refrains de près de 40 bataillons, et d’un Abécédaire de photographes, peintres et littérateurs. Ce livre, vibrant hommage au Chasseurs Alpins, sera donc rapidement indispensable aux amateurs d’histoires régionales et alpines !

L’auteur :

Martine Arrigo-Schwartz est niçoise, peintre-paysagiste et universitaire. Ancienne élève des Beaux-arts d’Angers, elle est licenciée en lettres classiques, en histoire ancienne et médiévale et docteur en littérature de l’Université de Nice Sophia Antipolis.

Elle a publié deux essais sur la thématique du génie du lieu “De la Baie des Anges à la Promenade des Anglais” et “La Suisse Niçoise des images et des hommes”, puis un troisième essai “Âme Slave au Pays Bleu” et une monographie illustrée du Palais de la Maison de Savoie à Nice. En 2013 c’est à la maison d’édition niçoise Baie des Anges qu’elle a donc confié son nouveau manuscrit !

ISBN N°978-2-917790-48-9 / ISSN N°178-5200 / 17,50 euros / Format 16x24 cm / 128 pages

Extraits:

“Cette œuvre passionnante montre, par ses descriptions détaillées, ses anecdotes et ses illustrations, à quel point cette subdivision d’arme s’est intégrée au pays et en particulier dans les Alpes-Maritimes.“

Préface du Général Alfred Morel - Ancien des 7ème, 11ème, 27ème BCA, Chef de Corps du 7ème BCA (1986-1988)

Pour conter l'implantation et l'épopée dans le pays de Nice de ces troupes spécialisées et permanentes, il fallait la science en histoire culturelle et le talent de Martine Arrigo-Schwartz qui, si elle n'a jamais porté la « tarte » ample béret bleu marine censé protéger par tous les temps, exprime une empathie tout au long de ses pages avec ces soldats « des neiges ». C'est au service de l'évocation toujours documentée de ce corps d'élite dans la période de leur âge d'or qu'elle connaît bien que l'auteure met sa plume qui ravit toujours son lectorat comme ses auditoires.

Hommage d’Olivier Vernier, Professeur à l'Université de Nice-Sophia Antipolis & Vice-président de la Société des Amis des Musées de Nice

[ Accueil ] - [ In English ] - [ Conditions générales de vente ] - [ Mentions légales ] - [ S'abonner à la Newsletter ] - [ Plan du site ]

Valid XHTML 1.0 Transitional