Aller à l'accueil du site Baie des Anges éditions Accueil > pages > livres > auteurs >
Vos achats :

A noter dans vos agendas ... 
S'inscrire à la newsletter   

Nos auteurs

Vous trouverez ci-dessous en quelques lignes, non pas une bio, ni un CV, ni un éloge mais simplement quelques mots qui vous permettront de (mieux) connaître les auteurs avec qui nous collaborons. Il faut savoir que notre maison d'édition est fière de ses auteurs, pour nous ce ne sont pas des numéros ou des patronymes, mais des personnes avec qui nous avons plaisir à collaborer ! Certains d'entre eux nous confient régulièrement leur nouveau manuscrit, signe d'un confiance mutuelle ...

Chacun a droit à 1 photo prise le plus souvent en situation, c'est-à-dire lors d'un salon du livre ou d'une dédicace, sauf pour « Monsieur André Verdet » qui a droit à 2 photos, l'une prise lors d'une séance de dédicace à la librairie Masséna à Nice et l'autre quand il était plus jeune avec à ses côtés son ami Jean Cocteau. Et comme nous sommes atypiques dans le milieu de l'édition, l'éditeur s'est permis de donner son avis ...


Nicole Alunni

Niçoise de naissance, artiste dans l’âme, se forme à l’école des arts décoratifs avant de s’installer dans le haut pays. Sa passion pour la nature, l’art et les traditions sera toujours grandissante et s’exprimera dans son métier de guide du patrimoine et de formatrice en environnement.

Nicole par elle-même : Ma formation en art plastique m’a également permis d’illustrer de quelques aquarelles cet ouvrage. Et aujourd’hui, je peins pour le plaisir, ou dans le cadre de ma profession de guide du patrimoine et de formatrice en environnement. Passion voyage : si je randonne depuis longtemps dans le Mercantour, j’ai depuis quelques années, la passion des voyages au long court : le Vietnam, l’Inde, le Costa Rica, le Laos, la Turquie. Ici comme ailleurs, tout au long du périple, le dessin et l’aquarelle me permettent de poser mon regard, de rencontrer l’autre et ses traditions.”

L'avis de son éditeur : “ excellente chercheuse et douée pour l'aquarelle ! “

Voir ses livres


Pierre-François Astor

Pierre-François Astor, né en 1961, vit à Nice. Il est docteur en histoire. Il a consacré sa thèse à la carrière de Jeanne-Paule Sicard, l’amie d’Albert Camus et de Blanche Balain. J.P. Sicard a été la première femme à avoir exercé les fonctions de chef de Cabinet à Matignon en 1950. Il est également l’auteur de la biographie du sculpteur Lipa (Monographie Lipa parue aux éditions Baie des Anges).

L'avis de son éditeur : “ pour la Monographie Lipa, Pierre-François a effectué un travail remarquable, parti de zéro il a réussi a retracer sa vie, son parcours, son histoire ... du grand art ! “

Voir ses livres

Jean-Jacques Beltramo

Jean-Jacques Beltramo est né à Colomb Béchar (Algérie) de parents antibois. Il travaille à Nice et vit à Antibes. Actuellement cadre dans un grand groupe français, il a pour passion, hormis le dessin de presse, la peinture (plusieurs expositions locales), et la photographie (expositions partout en France et à Hong-Kong).

En 2011 il décide de faire son « Comic out » : il monte sur scène pour un one-man-show comique et réalise une revue de presse hebdomadaire en dessins humoristiques (ses dessins paraissent sur le site Paris Côte d'Azur).

Voir ses livres


Céline Bianchi

Née à Monaco, où elle a toujours vécu, Céline Bianchi a fait ses études à la Faculté de Lettres de Nice, obtenant une Maîtrise de Langues.

Photographe autodidacte, Céline, jeune trentenaire, fait partie de ses jeunes photographes qui ne sont pas nostalgiques de l’époque argentique. Car elle a toujours travaillé en numérique ... C’est le week-end que Céline, en arpentant les sentiers pour son plaisir, pratique son activité favorite : la photographie !

L'avis de son éditeur : “ une photographe aussi discrète que talentueuse, un projet est dans l'air pour 2011 ou 2012 … “

Voir ses livres


Alain Billy

Alain Billy est passionné par le Sahara, ou il a séjourné à plusieurs reprises notamment en Algérie de 1970 à 1991. Il vit aujourd'hui à Barjols, où il s’est remis à l’écriture et aux romans d’anticipation ; En parallèle il travaille à la création d'un musée de l'art méditerranéen.

Alain Billy, est aussi l’ancien Directeur de l’Institut français de l’Oriental à Oujda de 2001 à 2005, le directeur du Centre culturel français de Yogyakarta (Indonésie) de 1991 à 1997. Il est le co-auteur du livre Indonésie, Java - Sumatra - Bali (Anako, 2001) et l'auteur de romans historiques publiés chez Albin Michel (Braises d'une légende, La Sarrasine, Aux pays des femmes) et aux éditions Belfond (À l'aube de la Mitidja). Il a écrit également sept romans d'anticipation parus entre 1987 et 1994 aux éditions Fleuve Noir.

Parallèlement à l’écriture, Alain Billy qui a toujours été un fin observateur des pays et des gens avec lesquels il a vécu, s’est plu à les « croquer » et, en digne continuateur d’un humoriste français comme Chaval, il nous livre de temps à autres « des planches » de son talent multiforme.

Voir ses livres


Hervé Caël

Le Dr Hervé Caël a fait ses études à la Faculté de médecine de l’Université de Nice. Une fois obtenu son diplôme de médecin généraliste il ouvre un cabinet dans Nice centre, tout en participant activement au tour de garde de SOS Médecin et à la vie syndicale et ordinale.

Après s’être spécialisé en médecine d’urgence, il accepte de prendre en charge la création et la coordination d’un service d’urgence dans une clinique du centre ville. Depuis des années Hervé Caël enchaîne activités professionnelles et «publiques» (Comité de Quartier, Associations) le cloisonnement entre ces rôles lui semble totalement artificiel. Avec « NICEArt » il souhaite démontrer le caractère artificiel d’un autre cloisonnement, celui des connaisseurs éclairés d’art contemporain, qui auraient seuls accès aux œuvres d’artistes élitistes dans le cadre feutré de musées ou de galeries et le reste des Niçois. Contrairement à bien des idées reçues, l’art contemporain est bien présent et bien vivant à Nice, non seulement dans les temples dédiés à l’art, mais aussi à ciel ouvert dans toute la ville et pour tout le monde.

+ d'infos : www.herve-cael.fr

Voir ses livres


Gérard Calomili

Gérard Calomili est chef d’entreprise, diplômé d’une grande école de commerce, ancien cadre supérieur dans le marketing et la communication. Il est lui-même inventeur, Président de l’Association Azur innovation, ancien vice-président et administrateur de la FNAFI (Fédération Nationale des Associations Françaises d’Inventeurs).

+ d'infos : www.invention-innovation.com/azur.php

Voir ses livres


Marie-Hélène Carbonel

Marie-Hélène Carbonel est née à Oran. Elle fait ses études à Nice. Professeur de lettres hispaniques et de civilisation espagnole, elle est spécialisée dans la recherche sur le Roman espagnol du XXè siècle, au sein du Centre Universitaire Méditerranéen de Nice, elle crée la "Chaire Goya" pour diffuser la culture et la civilisation hispanique.

Extrait de sa bibliographie :

“La Véritable Biographie de la Belle Otero et de la Belle Époque” Ed Fayard
“Maria Casarès, L'étrangère” Ed Fayard
“Suzy Solidor, une vie d'amours” Ed Autres Temps
“D'une Rive, l'Autre. Chroniques Oranaises" Editions du Compas
“Consuelo de Saint Exupéry, une mariée vêtue de noir" Ed Du Rocher

Voir ses livres


Pascal Colletta

Pascal Colletta (texte) est né, là-haut, à Ilonse entre les sonnailles des moutons et les étoiles. Demain, il rencontrera une « mascho » qui lui parlera silencieusement et l’emmènera au-dessus du Balaour. Ils danseront là et disparaîtront dans la nuit.

Il est l’auteur de : « La Mourrabella, Histoire et histoires d’un jeu interdit » Serre éditeur 2006 / « Ilonse au bout du chemin » Serre éditeur 2007 / « Escrichs d’un Chat » Pitajal Ediciouns 2009 et « 150 Ange 1914 » Pitajal Ediciouns 2010.

Voir ses livres


Marilia de Laroche

Née à Belo Horizonte au Brésil en 1960, Marilia de Laroche fait des études de journalisme et travaille parallèlement au service photographique d’une agence de communication. Elle commence sa carrière comme reporter photographe indépendante et travaille pour de grands journaux comme le Journal du Brésil, la Tribune da Impressa, Afino, Fatos. Puis pour continuer à voyager et à photographier ce pays qu’elle adore, elle devient guide touristique. « Avec ses couleurs et ses contrastes, le Brésil est photogénique » dit-elle. C’est aussi qu’elle a une passion pour les images. Reporter elle aimait, bardée d’appareils, fendre la foule, et surprendre son regard et ses émotions. Quand elle est seule, elle reste toujours à l’affût de l’instant, sensible au détail imperceptible ou fugitif. Elle affirme avec modestie : « Je n’ai pas la prétention d’être une  photographe. Je photographie parce que j’aime ».

Arrivée en France en 1995, elle s’installe à Nice et rejoint l’équipe de la radio TSF Côte d’Azur. Pour l’Année du Brésil, elle soumet ses photographies aux éditions Baie des Anges, Côr Brasil by Marilia naîtra quelques semaines après. Marilia vis actuellement au Brésil.

L'avis de son éditeur : “ séduit par la qualité de son travail et de l'originalité des ses « photos de l'instant » sans trucage ni retouche Photoshop : le bonheur pour un éditeur ! ... “

Voir ses livres


Pierre Dévoluy

Journaliste professionnel depuis l'âge de 21 ans, Pierre Dévoluy a commencé sa carrière à Radio Monte-Carlo le jour de l'assassinat de John F. Kennedy et y a travaillé pendant 25 ans. Il y a notamment été grand-reporter, couvrant la plupart des conflits des années 80 et 90. C'est à cet époque que s'est nouée sa complicité amicale avec Pierre-Yves Reichenecker. En parallèle au journalisme radio, il a collaboré aux quotidiens Le Monde, Libération, France-Soir, aux hebdomadaires L'Express, Le Point, Paris Match, ainsi qu'à l'Agence Gamma comme photo-reporter. Plus tard, directeur de deux radios puis rédacteur en chef de l'hebdomadaire Jeune Afrique, Pierre Dévoluy a été pendant quatre ans attaché à l'ambassade de France au Liban, où il a, entre autre, coordonné le Diplôme d'études supérieures de journalisme. Puis pendant quatre autres années à l'ambassade de France en Indonésie où il a notamment installé une radio humanitaire d'urgence à Aceh après le tsunami de 2004, enfin au Timor-Oriental pour l'implantation et l'organisation du réseau des radios rurales, seul média de ce petit pays en développement.

Aujourd'hui à la retraite, il enseigne le journalisme à Nice - EDJ-Nouvelles - et intervient en universités au Liban et en Algérie où il est né. Afin de faire valider ses cours, il a repris ses études, a obtenu un Master 2 professionnel en journalisme (Paris II Assas) et prépare un Master 2 Recherche (sur l'islam médiatique). Outre ses nombreux articles et émissions, Pierre Dévoluy est co-auteur d'un livre-reportage sur la guerre des années 90 en Algérie, a réalisé les photos d'un livre sur le yoga et a participé à un ouvrage sur le conflit de 2006 au Liban. Il est titulaire d'un brevet d'Etat d'éducateur sportif et est domicilié depuis 1968 à Cap d'Ail dont il arpente régulièrement le sentier littoral.


Laurence Dionigi

Après avoir vécu 10 ans à l’étranger notamment en Espagne, au Chili, au Gabon et au Mexique, Laurence est revenue s’installer à Nice sa ville d’origine.

Elle travaille en Principauté de Monaco. Au Mexique, elle a été chroniqueuse de façon hebdomadaire dans le quotidien mexicain "La Voz del Caraibe" et de manière ponctuelle dans "la Cronica" et le magazine Tropo a la Uña.

Depuis son retour en France, elle a publié quelques nouvelles dans le magazine "FAL-Mag", puis pendant plus de cinq ans, a interviewé de nombreux auteurs pour le compte de la radio Fréquence K à Carros.

Elle organise la manifestation, « Femin auteures », à Antibes et anime des cafés littéraires à la librairie Charlemagne de Fréjus.

Laurence Dionigi a publié cinq recueils de nouvelles, une pièce de théâtre, des sketches et un roman. « La légende de la Baie des couleurs » est son 9ème ouvrage, le premier pour la maison d’édition Baie des Anges.

Voir ses livres


Bernard Diss

Bernard est né à Strasbourg. Professeur de Lettres, il a enseigné en France, au Lycée Carnot de Tunis, à l’Université de Varsovie et à l’Institut français de Berlin. Bernard Antoine Diss n’est pas un inconnu dans le milieu culturel niçois car il a été chargé de mission pour l’Action culturelle à l’Université de Nice - Sophia Antipolis de 1998 à 2000. Trois années pendant lesquelles il a oeuvré sans relâche pour ouvrir le monde universitaire à la culture et réciproquement. Détaché au ministère de Affaires étrangères, il a, durant quinze ans, dirigé les Instituts français de Hanovre, de Zagreb, de Rostock et de Munich. Il vit  actuellement à Strasbourg. Le mensonge de Varsovie, tiré de son expérience polonaise, est son premier livre.

L'avis de son éditeur : “ je dis bravo à Bernard pour sa reconversion en auteur/écrivain qui nous montre là une nouvelle facette de ses talents ... “

Voir ses livres


Ernest Di Gregorio

Né en 1946 en Algérie, installé en France depuis 1962, Ernest Di Gregorio, habite à Draguignan. Ce “jeune retraité” de la Poste est un passionné de montagne et de randonnée, activités qu'il pratique assidument dans le Var, les Alpes-Maritimes et la Corse, mais aussi à l'étranger (Maroc, Tyrol ...). Au coeur des montagnes est son premier ouvrage publié aux éditions Baie des Anges, mais c'est déjà son troisième roman. Il a publié dans les années 90 deux ouvrages : "la Vierge du Vercors" et "Rue des Falaises".

L'avis de son éditeur : “ un sacré talent de conteur déjà deux collaborations, peut-être une troisième en 2011 ... avec un sujet qui fera débat : les loups ... “

Voir ses livres


Jean Emelina

Jean Emelina est né et a passé toute son enfance dans l’arrière-pays niçois. Il est professeur honoraire de littérature française à l’Université de Nice-Sophia Antipolis et conférencier à l’Université de Nice Inter-Ages.

Spécialiste du théâtre, il a publié de nombreux articles et divers essais, notamment sur Molière et Racine : Le comique, essai d’interprétation générale, Racine infiniment (SEDES, Armand Colin), Comédie et tragédie (UNSA), mais aussi sur l’histoire de la sexualité : Les chemins de la libido (L’Harmattan).

D’autre part, sous le pseudonyme de Michel Léman, il a publié des romans et des contes (La salle de bains, La vive saison (Julliard), Mathusalem le sanglier (La Farandole), et donné dans « Nice-Matin », pendant de nombreuses années, une chronique d’humeur intitulée : A Rebrousse poil.

A travers ces publications si différentes, on pourrait le définir comme un « pessimiste gai », inlassablement touché par un monde qui, tour à tour, nous mine et nous illumine, et où se mêlent fureurs et tendresses, rires et pleurs, horreurs et splendeurs.

Cette intrigue policière douce-amère menée tambour battant a pour emblème incertain le « chercheur d’or ». Dans un autre style et sous un autre regard, elle illustre, elle aussi, contre vents et marées, et plus encore, son amour de la vie.

Voir ses livres


Fernand Gasiglia

Fernand Gasiglia est né au début de la guerre, en janvier 1940, d'un père originaire de Levens et d'une mère dont la famille habitait Borghéas de Peillon, commune où il a passé tous les étés de son enfance. Après un bac de philosophie, il commençe une licence en droit avec l’objectif de devenir juge pour enfants, « Chiens perdus sans collier » de Cesbron l'avait inspiré. Mais, étant maître d'internat en parallèle, il est touché par la vocation d'enseignant. Une fois nommé enseignant, étant très sportif, il est orienté dans cette voie par son inspecteur. C’est ainsi qu’il devient conseiller pédagogique en EPS. Ce fut plus de 25 ans au service du sport et des enseignants qu'il eut plaisir à conseiller. A sa retraite, l'envie d'écrire commença à s'installer. S’ensuit - en auto-édition - deux romans, un recueil de poésies et quatre contes pour enfants.

Voir ses livres


Alain Grinda

Conteur et écrivain, Alain Grinda habite Belvédère dans le pays de la Vésubie, aux portes du Mercantour. Son roman Lou Pichoun de la Gordolasque dont on a tiré une comédie musicale, l’a fait connaître de tous les enfants de la vallée. Ses contes musicaux pour adultes ont été représentés dans la grange de l’oncle Ernest puis dans de nombreux villages du département. Il est l’auteur de plus d’une quinzaine d’ouvrages.
Amoureux de la nature et de la marche au long cours, il arpente toutes les Alpes par la Via Alpina, de Trieste à Monaco mais son terrain de prédilection reste le Mercantour. Aussi n’est-il pas étonnant que dans tous ses livres le lecteur retrouve les traces de ses marches, les paysages et les lieux de notre arrière-pays ainsi que son amour de la montagne et de la nature.

Voir ses livres


Louis-Paul Fallot

Photographe par passion, Louis-Paul Fallot est né à Douarnenez. En 1981, il s'installe à Cagnes-sur-Mer où il réside. Autodidacte, photographe amateur, il remporte les premiers prix de concours réalisés par la ville en 1985 et en 1994. En 2004, il s'initie à la photographie numérique et en 2005 crée un blog photographique. Une photo tirée d'un diaporama sur la nouvelle promenade de l'Hippodrome à Cagnes-sur-Mer, mise en ligne sur le site internet de la Mairie, sera choisie pour illustrer la carte de vœux 2007 de la commune. Sa première exposition d'auteur se déroule la même année en mai et juin sur le thème «De l'argentique au numérique - Photos du Cros» . Le 30 juin 2007, lors de l'inauguration de la nouvelle promenade de La Plage à Cagnes, il reçoit le Prix de la photo la plus artistique du Concours photos Chantier de requalification du bord de mer. Il fait partie du Collectif d'artistes, photographes, peintres, sculpteurs, plasticiens du Chat Rafi.

+ d'infos : www.louispaulfallot.fr

L'avis de son éditeur : “ merci à Louis-Paul de m'avoir aidé à démarrer la collection Carte Blanche & Noire … allez je vous livre un scoop … avec Louis-Paul nous avons un nouveau projet pour 2012 … ce sera singulier et superbe je vous le promets ! “

Voir ses livres


Jean-Charles Fouché

Il est l'auteur de nombreux ouvrages techniques de référence sur le sujet, et en tant que formateur est chargé de professionnaliser les équipes techniques en France et à l'étranger, après avoir passé près de vingt ans à traverser les frontières avec sa caméra et son banc de montage. Il partage son temps entre formations (CRFJ Lausanne, FEMIS, ESRA, INA, CIFAP ...), conseils et développement d'outils de production numérique et d'archivage pour la télévision.

+ d'infos : www.savoirnumerique.com

L'avis de son éditeur :

“ … un faire savoir inégalé dans le milieu … des livres références d'une haute valeur ajoutée … un auteur avec qui il est très facile de travailler ! “ 

Voir ses livres


Xiaomin Giafferri-Huang

Xiaomin Giafferri-Huang est née à Pékin. Maître de conférences à l’Université de Nice Sophia-Antipolis, elle est auteur bilingue. Outre des romans et nouvelles parus en Chine, elle a traduit Camus, Baudelaire et Modiano et déjà publié en France “La montagne de Jade”, un roman autobiographique. “Fleurs de lotus” est son second roman écrit en français.

L'avis de son éditeur :

“ … une belle marque de confiance de nous avoir confié son dernier manuscrit ! “

Voir ses livres


Serge Gloumeaud

Né à Nice, Serge  Gloumeaud passe son enfance dans le quartier du Ray. Les tribunes du stade du Ray font ainsi partie de ses premiers terrains de jeu. D'abord accompagné de son père, puis en compagnie de ses copains du quartier, il ne manque aucun des matchs du Gym et baigne dans cet environnement rouge et noir qui, même s'il ne le sait pas encore, le marquera pour la vie.

Si la vie étudiante et professionnelle l'éloigne quelques temps du côté de Toulouse et de Paris, son attachement aux couleurs niçoises le conduit à suivre toujours de très près le parcours des aiglons. De retour à Nice, il est inexorablement attiré vers une passion qui fait aujourd'hui partie intégrante de sa vie. Abonné, adhérent des principaux groupes de supporters, il trouve les premiers lecteurs de ses écrits sur le Forum du site Internet du club. Il participe désormais régulièrement à la rédaction de la revue du Club Des Supporters, Issa Nissa.

+ d'infos : 1vie2supporter.unblog.fr

L'avis de son éditeur : “ avec cet ouvrage Serge a tout connu : interviews multiples en télé, radios, presse, puis séances de dédicaces en librairie, FNAC, Salon du livre … il est vite devenu un pro de la promo !“

Voir ses livres


Jean-Luc Guillet

Auteur résidant à Saint-Raphaël, Jean-Luc Guillet a publié deux ouvrages consacrés l'un, à la vie des Américains sur la Riviera au cours des Années folles, l'autre, aux villas de la Promenade des Anglais à Nice, a collaboré à un recueil de textes sur les écrivains dans le Var, notamment sur Fitzgerald et Wharton, ainsi que sur les auteurs Allemands en exil à Sanary-sur-Mer.

L'avis de son éditeur : “ je retrouve Jean-Luc en 2011 car j'édite son nouveau manuscrit et j'en suis ravi !“

Voir ses livres - Retrouvez Jean-Luc Guillet sur Dailymotion !


Bernard Guiraud

Bernard Guiraud, est diplômé de l'École Nationale Supérieure Louis Lumière.

Il a une double expérience dans le “son” : d’une part en tant que professionnel (régisseur, ingénieur...) mais aussi comme enseignant notamment à École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle (ESRA), au Centre International de Recherche Musicale (CIRM) de Nice, ainsi qu’à l’IUT de l’Université de Nice - Sophia Antipolis (UNSA). Il est membre de la SACEM et a été membre de la Commission Supérieure Technique de L'image et du son (CST). Depuis 2005, il a écrit plusieurs ouvrages dans le domaine du cinéma et du spectacle.

L’avis de son éditeur : « attention cet homme est une pointure … dans le son ! »

Voir ses livres


Christian Jacomino

Il a consacré sa carrière d’instituteur à la pédagogie de la lecture. Il a conçu et expérimenté une méthode originale fondée sur une appropriation jubilatoire du patrimoine littéraire. Dans les ateliers Voix Haute qu’il a créés et qu’il dirige, la lecture est une activité de partage et d’échanges oraux qui engage le corps tout entier. Les exercices de mémoire y retrouvent la place centrale qu’ils occupent dans les sociétés traditionnelles. Même si, bien sûr, le texte est ici porté par internet et projeté sur grand écran.

La méthodologie proposée a été expérimentée par Christian Jacomino à partir des années 1990. Elle réunit un petit nombre de lecteurs autour d'un maître. Celui-ci les entraîne dans l'exploration d'œuvres littéraires (poèmes, contes et chansons) choisies en fonction de leur valeur patrimoniale et des besoins particuliers du public auquel il s'adresse. Les activités proposées font une large part à la mise en voix et aux exercices de mémoire. Voix Haute a le souci d'associer la lecture aux autres arts. Dans ses programmes, l'usage des technologies nouvelles est une constante.

+ d'infos : voixhaute.com/spip

Voir ses livres


Jean-Pierre Lombard

Jean-Pierre Lombard a appris à skier très tôt, dès la sortie de l’école en compagnie de ses camarades sur les pentes enneigées autour de Saint-Etienne de Tinée.

Dès l’âge de 8 ans, sous l’impulsion et les encouragements de son père, employé aux remontées mécaniques à Auron il dévale les pistes de Sauma Longue et du Bouchier. Inscrit au club des Sports d’Auron, sous la Présidence de Jean Barralis, il se distingue à travers les différentes compétitions. Animé d’un désir d’enseigner le ski, à l’âge de 17 ans, en qualité de stagiaire il donne ses premiers cours de ski sous la direction de Daniel Jouville. A 18 ans il obtient son diplôme d’état et il ne cesse de donner des cours de ski à Auron. En 1985, il se lance dans l’aventure en effectuant une première mondiale : la descente en ski du Kilimandjaro à près de 7000 mètres d’altitude, en compagnie d’un autre moniteur d’Auron, René Bistoni.

Aujourd'hui, cette passion du ski demeure intacte et il est toujours attiré par de nouvelles aventures…

Voir ses livres


Christian Maria

Professeur dans le domaine des sciences de l'ingénieur, il enseigne en classe préparatoire aux grandes écoles, en formation continue pour les cadres des entreprises industrielles et dans des partenariats européens. Passionné d'art et d'histoire régionale il revisite le terreau culturel de la Provence orientale et auto édite, à partir de l'année 2004,quatre romans sous forme de polars historiques. Dont La Pala édité en 2004 qui reçoit le prix de littérature des Traditions niçoises,. La Gorgone et Route Pagarine édité en 2008.

+ d'infos : http://www.christian-maria.fr

L'avis de son éditeur : “ …merci de nous avoir confié ces belles nouvelles ... un virtuose du polar historique ! “ 

Voir ses livres


Carine Marret

Docteur en Sciences du Langage, Carine Marret a enseigné la linguistique à l'Université durant cinq années. C'est à cette époque qu'elle a commencé à travailler dans l'édition, en tant qu'écrivain fantôme. Elle a depuis collaboré à une quinzaine d'ouvrages (romans, récits, essais, témoignages, biographies).

+ d'infos : www.carinemarret.fr

L'avis de son éditeur :

“ … un véritable talent d'écrivain … notre collaboration devrait s'étendre en 2011 ! “

Voir ses livres - Retrouvez Carine Marret sur Dailymotion !


Rémy Masseglia

Rémy est un chasseur d’images, mais aussi un enfant de Breil-sur-Roya, où il réside. Né de parents Breillois il a appris à connaître les vallées mais aussi à les aimer. Il découvre la montagne sur les pas de son père qui l’initie à ce monde. Dès l’âge de 20 ans, impliqué dans la protection des sites et des traditions, il commence la photo pour plaider la cause de l’environnement.

En parcourant les vallées (Roya et Bévéra pour son ouvrage Merveille en ...) il a su saisir et photographier des métiers que l’on croyait disparus : bergère, couvreur spécialiste du lauze, tricoteuse, créateur de “mouches”, sonneur de cloches et d’autres en plein essor : apiculteurs, fabricant d’huile d’olive, organiste ...

+ d'infos : www.lezart-creation.com

L'avis de son éditeur : “ Rémy est très talentueux … il a beaucoup progressé “

Voir ses livres


Magali Moscardo

Magali Moscardo par elle-même :

"Familiarisée avec l'objectif dès mon plus jeune âge grâce à une famille très attachée à la photo, c'est vers 13-14 ans et mon premier appareil, un Olympus XA, que le plaisir de photographier commence à se faire sentir. Mes premiers voyages, notamment à Venise (région natale des Moscardo) me permettent de m'exercer à l'art difficile de la "photo souvenir originale" car déjà j'essayais (sans toujours y arriver) de ramener des images qui sortaient un peu du cliché commun.

Mais c'est l'arrêt de mon activité professionnelle (monteuse pour la télévision) pour des raisons de santé en 2001, et l'arrivée du numérique en 2003 qui m'ont véritablement plongée dans la passion-photo !

Très vite, je choisi de revenir aux fondements de l'art photographique : la pellicule. J'utilise un Holga et parfois un Elioflex, deux appareils rudimentaires moyen-format argentiques. Ces appareils connaissent un regain d'intérêt chez les artistes contemporains depuis quelques années pour leur rendu très particulier. La philosophie de cette pratique peut être résumée par ces quelques mots : « Reduce to the Max ». Avec le Holga on retrouve tous les défauts que les appareils d'aujourd'hui cherchent à corriger : flou, déformation, vignettage, etc. L'appareil propose très peu de possibilités de réglage, mais laisse cependant de larges marges de manœuvre, temps d'exposition, l'avancement du film, complètement manuel, il permet d'explorer des domaines inatteignables avec un appareil numérique actuel… Mon idée est d'exploiter les défauts de ces appareils pour créer un style photographique qui me soit propre. Je crée mes images !"

Voir ses livres


Patrick Moya

Né en 1955 à Troyes de parents d'origine espagnole, Patrick MOYA a fait ses études à la Villa Arson de Nice avant de poser nu comme modèle aux Beaux-Arts durant dix ans dans le but de "devenir la créature à la place du créateur".

En 1998, il entre à la Galerie Ferrero, célèbre pour défendre les plus grands artistes de l'Ecole de Nice. En 1999, apparaît la Dolly, une brebis malicieuse qui deviendra l'identité visuelle des soirées techno Dolly Party et va enrichir son univers.

Refusant de se limiter, Moya veut être partout, toucher à tout : dés 1985, il utilise un ordinateur Thomson MO5 pour écrire son nom, et bientôt, réalise des images puis des films en 3D, dans lesquels il réinvente son univers. Dès février 2007, il s'installe dans Second Life (SL) : sur l'île virtuelle qu'il possède dans ce web en 3D, le créateur est enfin devenu une créature qui vit dans son oeuvre.

Aujourd'hui il participe à la Renaissance virtuelle : c'est du moins le titre de la première grande exposition des artistes de SL, qui eut lieu en 2009 dans le musée d'anthropologie de la ville de Florence, où une salle entière était consacrée, déjà, à la Civilisation Moya.

En 2011, une nouvelle Civilisation Moya voit le jour sur les murs du centre d'art La Malmaison de Cannes : une fresque-installation de 90 mètres de long par 4 mètres de haut qui raconte son aventure artistique. Cette exposition, reproduite à l'identique dans Second Life, permettait au visiteur de rencontrer l'avatar de l'artiste et de parcourir en sa compagnie son univers virtuel.

Voir ses livres


Louis Pastorelli

Louis Pastorelli (illustrations) est né, en bas, à Saint Roch entre les grosses têtes de carnaval et les étoiles. Elève rêveur il part en voyage autour du monde avant de poser ses valises dans la plus belle des villes, celle qui l’a vu naître : Nissa. Artiste peintre, chanteur-compositeur du groupe « Nux Vomica » ou « Gigi de Nissa » il promène sa guitare le long de ses inspirations. Ses albums : « Nissa Independenta », « Carnevale Nissart », « Nissa Vielha », « Nissa-Pernambuco », « Gigi de Nissa ».

Voir ses livres


Maxime Peregrini

Photographe autodidacte amateur, c'est fin 2004 avec un premier reflex numérique que la passion de la photographie s'est véritablement révélée et qu'il commence à photographier sa région et le pays mentonnais en particulier. Depuis 2005, il expose régulièrement 4 à 5 fois par an dans des expositions individuelles ou collectives. Photographe engagé, il est membre fondateur de l'association Photomenton qu'il préside depuis 2009. Cette association organise chaque année le Festival de la Photographie de Menton (photomenton.com) où des dizaines de photographes exposent au profit de l'ONG HAMAP (Halte Aux Mines AntiPersonnel) dont il est membre bienfaiteur.

+ d'infos : www.photomenton.com

L'avis de son éditeur :

“ …Maxime nous a rencontrés avec un concept original … que nous avons approuvé immédiatement … le résultat Reflets sur Monaco … un joli travail photographique …et une jolie balade monégasque “

Voir ses livres


Malou Ravella

Enseignante et conseillère pédagogique à Nice, Malou Ravella écrit des histoires pour les enfants depuis 1995. Elle a publié neuf albums aux éditions du Ricochet. Amoureuse de la montagne en général et de sa vallée, la Gordolasque en particulier, elle a écrit ce roman de montagne (son premier roman) et l‘a proposé aux éditions Baie des Anges...

Voir ses livres


Pierre-Yves Reichenecker

Pierre-Yves Reichenecker est un enfant de la Côte, né au Cannet. Arrivé à Monaco à l’âge de 4 ans, dans les bagages de ses parents, il effectue sa scolarité au Lycée Albert Ier. Puis à l’université de Nice. Diplômé d’économie et de fiscalité internationale, il tâte parallèlement du journalisme – pigiste sportif à Nice-Matin, puis décide d’en faire son métier. Une sorte de tradition familiale. Il est le troisième du nom à obtenir sa carte de presse nationale.

Pierre-Yves Reichenecker effectue l’essentiel de sa carrière à Radio Monte-Carlo, qu’il quitte au bout de 25 ans, avec le titre de Rédacteur en chef adjoint. C’est là, qu’il se lie d’amitié avec Pierre Dévoluy, grand reporter mais aussi grand sportif. Après un passage comme directeur d’antenne de Radio Monaco, aujourd’hui retraité, il collabore au mensuel La Principauté. Passionné de sport automobile – Monaco oblige – Pierre-Yves Reichenecker a également été champion de la Côte d’Azur en promotion d’honneur sous le maillot de l’AS Monaco.


Maurice Ricci

Maurice Ricci est né à Nice mais il vit à Saint-Martin-Vésubie où il a été, durant plus de trente ans, instituteur puis directeur de l’école primaire.

Maurice est un passionné de randonnée, activité qu’il pratique essentiellement dans le Mercantour, aussi bien l’été que l’hiver en ski avec les peaux de phoque ! Ces endroits préférés sont le Boréon, la Madone des Fenestres et la Gordolasque. Alpiniste il a gravi le Mont-Blanc au milieu des années 70. L’été il ne déteste pas se mettre derrière les fourneaux du Gite d’étape de Mollières.

Parallèlement à son travail d’écriture, il est photographe, il a participé à de nombreuses expositions, il est membre des Chœurs du Mercantour, il a écrit plusieurs pièces de théâtre pour enfants. Il oeuvre aussi dans le domaine musical, création de spectacles piano-récitant, participation à un Trio contes & chansons, création de spectacle piano à quatre mains-récitant.

L'avis de son éditeur :

“ …depuis que Maurice s'est mis dans la peau d'un écrivain, son rythme ne faiblit pas : 1 ouvrage par an … désormais sur Nice et dans la vallée de la Vésubie on attend le nouveau « Ricci » … moi je dis Bravo ! “

Voir ses livres - Retrouvez Maurice Ricci sur Dailymotion !

Geneviève Roussel

Geneviève Roussel, est née au bord de la Mer du Nord, à Oye-Plage, au cœur d'une réserve ornithologique. Journaliste de formation, elle vit professionnellement entre Paris, la Côte d'Azur et l'hiver, dans la chaleur du Gabon.

Elle est co-auteur d'un ouvrage «Arman, un entretien d'artiste» publié aux Editions L'Harmattan, Sociologie des arts.

Avec Nice Mafia Song elle publie aux éditions Baie des Anges un thriller psychologique qui a pour cadre la ville de Nice et la Côte d’Azur.

Voir ses livres

Michel Seyrat

Michel Seyrat est né à Nice en 1941. Il y a fait toutes ses études et, agrégé de lettres, il a été professeur dans le Berry, à Alès et à Nice, au lycée Thierry Maulnier. Il a grandi au milieu des livres dans les rayons de la librairie créée par son père rue Gioffredo (la plus célèbre librairie niçoise pendant 70 ans !). On peut d’ailleurs voir en pages intérieures (4 et 5) des photographies de cette librairie, place Wilson. Michel Seyrat a écrit des contes, des monographies sur des écrivains du XX° siècle et des articles et des livres sur l'éducation.

Chroniqueur dans l’émission On va vous réveiller de la chaîne Azur Télévision, en compagnie du journaliste Nicolas Galup, il a reçu de nombreux écrivains azuréens.

Tenté par le roman de genre, il livre aux éditions Baie des Anges son premier polar... Affaire à suivre !

Voir ses livres


Jérémy Taburchi

Jérémy Taburchi, né à Nice en 1974, est l'auteur du Chat Rose, personnage récurrent, peint, dessiné ou sculpté. Jérémy Taburchi est inspiré tant par les formes et les pixels de son métier - le Webdesign - que par ce que lui inspirent les humains peuplant sa Côte d'Azur natale. Il publie son premier ouvrage "Le Chat qui dérape" début 2009, recueil de strips tiré d'un journal local dans lequel l'artiste s'adonnait au dessin d'actualité, de manière libre et satyrique. Entre deux expositions de ses oeuvres, Jérémy Taburchi s'essaie à l'écriture. Il en ressort son second ouvrage "Des Artistes sous Antibios" qui propose au lecteur les véritables fausses biographies (des anti-biographies donc) de 14 artistes niçois.

+ d'infos : www.taburchi.com

L'avis de son éditeur :

“ … un artiste complet : plasticien, peintre, sculpteur, dessinateur et maintenant auteur … avec Jérémy nos lecteurs (et moi-même) ne somme pas au bout de nos surprises ! “

Voir ses livres


Céline Tricart

Céline Tricart, diplômée en 2008 de l'école de cinéma ENS Louis Lumière à Paris, Céline  s'est particulièrement intéressée à la mise en scène de films en 3D-relief dès son mémoire de fin d'études. Elle a réalisé plusieurs courts métrages, dont trois en relief qui ont reçu de nombreux prix autour du monde : « Réminiscence » 2008, « Feu Intérieur » 2010 et enfin « Lapse of Time » en 2013. Elle a travaillée en tant que stéréographe sur un grand nombre de projets, dont le premier film français en relief, « Derrière les Murs » de Pascal Sid et Julien Lacombe, et plusieurs directs de télévision en France et à l'international. Elle s'est investie dans de nombreuses formations et conférences en tant que réalisatrice et stéréographe en France et à l'international. Elle vit depuis début 2013 à Los Angeles où elle travaille avec la société 3ality Technica qui a signé la stéréoscopie de prestigieuses productions cinéma comme « The Amazing Spiderman » de Marc Webb, « Le Hobbit » de Peter Jackson ou encore « Gatsby le Magnifique » de Baz Luhrmann.

Voir ses livres


André Verdet (1913 - 2004)

André Verdet a vécu et travaillé à Saint-Paul de Vence.

Poète, peintre, sculpteur, écrivain d'art et cosmologue, il est l'auteur d'au moins deux cents ouvrages.

Dans le panthéon des poètes de notre temps, André Verdet occupe sa place aux côtés de Jacques Prévert, Jean Cocteau ou Paul Eluard, qui furent ses amis. Mais vers ce panthéon, il est monté paisiblement, comme on traverse une colline d’oliviers un après-midi d’été.

André Verdet vu par Françoise Armengaud (extrait)

A chaque temps de la vie son allure et sa tonalité. Pour André Verdet, "Jeunesse", ce fut tantôt fantaisie légère et délicatesse bucolique, tantôt gravité sombre, et parfois l'irruption du fantastique et d'un certain humour "noir" dans les Histoires  publiées avec l'ami Jacques Prévert.

"Jeunesse" fut rompue par la guerre. André Verdet devint Commandant Duroc dans la Résistance, puis matricule 186.524 dans la déportation. A Auschwitz et à Buchenwald, la poésie et son amour pour sa femme Camille font partie des forces qui aident le prisonnier à "tenir". Il en témoignera par ses poèmes et par son roman autobiographique, La Nuit n'est pas la nuit, récemment réédité.

En 1945, après la Libération, André Verdet compose des poèmes pleins de saveurs sensuelles et de véhémences paniques, d'échappées songeuses et de secrètes tendresses au sein du paysage provençal bien aimé, celui chanté dans Provence Noire. C'est le moment de l' "Eros troubadour", dont Verdet fait aussi un "Eros cosmos" dans son amour d'alliance pour les étoiles.

S’il y a toujours – ou presque – des "dits d’amour" dans les livres d’André Verdet, le poète a su consacrer à ce thème des ensembles aux titres évocateurs : Pages d'amour,Visages du Haut Amour, Coeur d’amour épris. Verdet sait dire à la fois la fugacité de l’amour et cette angoissante obsession du néant au cœur de l’être, de la ténèbre au cœur de la lumière, et  de l’échec parfois issu de l’intérieur même de la plénitude. 

L'avis de son éditeur :

“ … je garde un merveilleux souvenir de mes passages dans la villa d'André à Saint-Paul … c'est lui qui m'a proposé ces 2 manuscrits que j'ai édités … j'aimais quand il me parlait de ses amis : Picasso, Léger, Chagall, Miro, Eluard, Cocteau ... dommage qu'en disparaissant en 2004, André ait fait mentir le proverbe jamais 2 sans 3 ! “

Voir ses livres

 

[ Accueil ] - [ In English ] - [ Conditions générales de vente ] - [ Mentions légales ] - [ S'abonner à la Newsletter ] - [ Plan du site ]

Valid XHTML 1.0 Transitional