Nos auteurs

Vous trouverez ci-dessous en quelques lignes, non pas une bio, ni un CV, ni un éloge mais simplement quelques mots qui vous permettront de (mieux) connaître les auteurs avec qui nous collaborons. Il faut savoir que notre maison d’édition est fière de ses auteurs, pour nous ce ne sont pas des numéros ou des patronymes, mais des personnes avec qui nous avons plaisir à collaborer ! Certains d’entre eux nous confient régul

Maurice Ricci 1945/ 2011
Maurice Ricci exerce pendant plus de trente ans en tant qu’instituteur puis directeur de l’école primaire. Passionné de randonnée, il a gravi le Mont-Blanc au milieu des années 70. 
Il est l’auteur de nombreux livres parus aux éditions Baie des anges ainsi que de plusieurs pièces de théâtre pour enfants. Il oeuvre aussi dans le domaine musical avec la création de spectacles et la participation à un Trio contes et chansons ainsi qu’au Choeur du Mercantour.
Maurice Ricci est également photographe et a participé à de nombreuses expositions.
Il vit aujourd’hui à St Martin-Vésubie.

ièrement leur nouveau manuscrit, signe d’un confiance mutuelle …

Chacun a droit à 1 photo prise le plus souvent en situation, c’est-à-dire lors d’un salon du livre ou d’une dédicace, sauf pour « Monsieur André Verdet » qui a droit à 2 photos, l’une prise lors d’une séance de dédicace à la librairie Masséna à Nice et l’autre quand il était plus jeune avec à ses côtés son ami Jean Cocteau. Et comme nous sommes atypiques dans le milieu de l’édition, l’éditeur s’est permis de donner son avis …


 

 

Gilbert Autheman
Né à Nice de parents instituteurs, il passe toute son enfance et son adolescence dans le quartier du Port. Après des études de psychologie à Nice et à Aix-en-Provence, il exerce le métier de psychologue auprès de jeunes en difficulté et finit sa carrière professionnelle comme directeur d’établissement. Aujourd’hui il aime s’impliquer dans le monde associatif et la vie de son territoire, le Pays des Paillons, où il habite depuis quarante ans. Depuis la fin des années 90, il s’adonne à l’écriture pour faire partager à ses lecteurs une vision colorée, intimiste, onirique de Nice et sa région, à travers des fictions qui traversent les décennies mais qui plongent leurs racines dans les années d’après-guerre.
Deux ouvrages avec les éditions Baie des Anges
La Tour Rouge, 2015.

L’énigme de Castel Plage 2016

 


Jean-Jacques Beltramo

Jean-Jacques Beltramo, vit à Antibes. Dessinateur de presse autodidacte, il croque le quotidien avec une mine resplendissante ou ses personnages empreints de bonhomie égayent l’actualité. Il met son talent au service de médias comme Les Petites Affiches et La Principauté, il tweete régulièrement (ses dessins son fréquemment repris par France 3 Côte d’Azur) et sa newsletter hebdomadaire connait un franc succès. Il est membre de l’association France Cartoons et Président de l’Association caritative Les Rires du Cœur de Patricia, Depuis 2015 il est détenteur de la Carte de Presse.

Ardent défenseur du moment présent, il s’installe régulièrement dans des manifestations, salons, conférences et entreprises pour exécuter des dessins en direct. Un univers qu’il connait comme sa poche lui qui a fait carrière au sein d’un grand groupe bancaire français.

Cinq collaborations avec la maison d’édition Baie des Anges depuis 2012.

Dessins de Presse – 2012

L’homme qui dessinait à la radio – 2014

L’amusé de l’école – 2015

Les Dessins de Presse les plus vus – 2016

Dessins de Presse, le meilleur du pire – 2017

Voir ses livres

Hervé Caël

Le Dr Hervé Caël a fait ses études à la Faculté de médecine de l’Université de Nice. Une fois obtenu son diplôme de médecin généraliste il ouvre un cabinet dans Nice centre, tout en participant activement au tour de garde de SOS Médecin et à la vie syndicale et ordinale. Il est l’auteur de NiceArt paru en 2010.


Voir ses livres


 

Pascal Colletta

Pascal Colletta, auteur de l’ouvrage esba paru en 2014, est né, là-haut, à Ilonse entre les sonnailles des moutons et les étoiles. Demain, il rencontrera une « mascho » qui lui parlera silencieusement et l’emmènera au-dessus du Balaour. Ils danseront là et disparaîtront dans la nuit.


.

Voir ses livres


Pierre Dévoluy

Journaliste professionnel depuis l’âge de 21 ans, Pierre Dévoluy a commencé sa carrière à Radio Monte-Carlo le jour de l’assassinat de John F. Kennedy et y a travaillé pendant 25 ans. Il y a notamment été grand-reporter, couvrant la plupart des conflits des années 80 et 90. C’est à cet époque que s’est nouée sa complicité amicale avec Pierre-Yves Reichenecker. En parallèle au journalisme radio, il a collaboré aux quotidiens Le Monde, Libération, France-Soir, aux hebdomadaires L’Express, Le Point, Paris Match, ainsi qu’à l’Agence Gamma comme photo-reporter. Plus tard, directeur de deux radios puis rédacteur en chef de l’hebdomadaire Jeune Afrique, Pierre Dévoluy a été pendant quatre ans attaché à l’ambassade de France au Liban. Outre ses nombreux articles et émissions, Pierre Dévoluy est co-auteur d’un livre-reportage sur la guerre des années 90 en Algérie, a réalisé les photos d’un livre sur le yoga et a participé à un ouvrage sur le conflit de 2006 au Liban. Il est domicilié depuis 1968 à Cap d’Ail dont il arpente régulièrement le sentier littoral.

Il est le co-auteur des deux ouvrages « Les secrets du sentier des douaniers » volume 1 (Antibes-Nice) et volume 2 (Nice-Menton).


Ernest di Gregorio

Ernest di Gregorio habite Callas dans le Haut-Var. Ce passionné de montagne est le président de l’ASPTT Rando de Draguignan. Il s’intéresse particulièrement à l’histoire de la Résistance, liée à la seconde guerre mondiale. Ecrivain spécialisé dans le « roman de montagne », il est présent dans les principaux salons du livre de la région. Auteur  fidèle à la maison d’édition niçoise Baie des Anges, c’est le sixième roman qu’il signe pour elle. Après Au coeur des montagnes en 2009 ; La fiancée du Gélas en  2010 ; Les loups du Mercantour en 2012 ; Les Anges de la Madone en 2013 et Les neiges de la Tinée  en 2015.


 

Bernard-Antoine Diss

Bernard-Antoine Diss est né à Strasbourg vers la fin de la guerre. Après ses études dans la capitale alsacienne, il commence une carrière de professeur de lettres en Tunisie (Lycée Carnot à Tunis), qu’il poursuit d’abord en France, avant de passer 27 années en service détaché, à l’étranger (Université de Varsovie, Instituts français de Berlin, de Hanovre, de Zagreb, de Rostock et de Munich). Entre temps, de 1998 à 2000, il a dirigé l’Action culturelle à l’Université de Nice-Sophia Antipolis.

Depuis sa retraite, il est revenu dans sa ville natale. Il s’y adonne, en particulier à une de ses passions, la musique et le chant. Et il écrit Mémoires d’enfance, une pure autobiographie, est son troisième ouvrage paru en 2015. Après, Le Mensonge de Varsovie en 2009 et L’île étrangère en 2011.


Jacques Drouin

Jacques Drouin a été enseignant dans un village de montagne puis animateur audiovisuel dans les écoles du haut pays. Le Mercantour et ses vallées, il les connaît bien ! Auteur de recueils de contes et d’ouvrages documentaires, il signe ici son premier roman avec les éditions Baie des Anges. Il nous y entraîne dans les pas d’un couple qui a choisi de s’installer dans un hameau abandonné de la haute vallée du Var pour retrouver une vie plus proche de la nature. De Valberg à Ascros, de Guillaumes à Ilonse, ce roman veut aussi rendre hommage à ces gens qui font vivre villages et vallées, perpétuent les traditions et transmettent les gestes ancestraux des métiers d’autrefois.          

Brigitte Dubanchet

Brigitte Dubanchet a fait ses études de photographie à la chambre de commerce « les gobelins » à Paris. Elle n’a jamais abandonné ce mode d’expression malgré une activité professionnelle différente. Au fil des ans, et après un passage à l’informatique (douloureux) elle traite ses images en les épurant le plus possible pour tendre vers l’essentiel. Amoureuse de montagne – elle vit à Valberg depuis plus de 30 ans – Brigitte Dubanchet ne se lasse pas de dégainer son objectif pour saisir formes et couleurs de la nature chatoyante qui l’entoure. Et elle en tire, comme ici, un chemin mystérieux.

Jean Emelina

Jean Emelina est né et a passé toute son enfance dans l’arrière-pays niçois. Il est professeur honoraire de littérature française à l’Université de Nice-Sophia Antipolis.

Spécialiste du théâtre, il a publié de nombreux articles et divers essais, notamment sur Molière et Racine : Le comique, essai d’interprétation générale, Racine infiniment (SEDES, Armand Colin), Comédie et tragédie (UNSA), mais aussi sur l’histoire de la sexualité : Les chemins de la libido (L’Harmattan).

D’autre part, sous le pseudonyme de Michel Léman, il a publié des romans et des contes (La salle de bains, La vive saison (Julliard), Mathusalem le sanglier (La Farandole), et donné dans « Nice-Matin », pendant de nombreuses années, une chronique d’humeur intitulée : A Rebrousse poil.

A travers ces publications si différentes, on pourrait le définir comme un « pessimiste gai », inlassablement touché par un monde qui, tour à tour, nous mine et nous illumine, et où se mêlent fureurs et tendresses, rires et pleurs,  horreurs et splendeurs.

Il a écrit cinq polars dans notre collection. Comme les précédents, le cinquième a été écrit en vue de vous dégourdir les neurones, de vous faire frissonner, rêver, sourire et réfléchir au passage (ce qui ne pourra que vous faire du bien), sur notre drôle de société et notre drôle d’espèce.

Samba niçoise, 2013.

Alerte à Coco Beach, 2014.

Cyanure à Valrose, 2015.

Ouragans sur la Côte de Nice à St-Trop, 2016.

Mystère à Isola 2000, 2017.

Louis-Paul Fallot

Après « de mer à monts » et « Objectif Artistes », l’auteur signe avec « Rencontres Artistiques » son troisième livre dans notre collection dédiée à la photo noir & blanc. Originaire de Bretagne, autodidacte et passionnée de photographie depuis ses vingt ans, Louis-Paul Fallot réside à Cagnes sur Mer depuis les années 1980 et y a remporté les premiers prix de concours ; en 2007, il signe « La nouvelle promenade de l’Hippodrome » qui illustrera les panneaux et cartes de vœux de la ville. Il participe régulièrement à des expositions de collectifs d’artistes et anime depuis dix ans un blogue personnel : www.louispaulfallot.fr/

Gil Florini

Il étudie au Lycée Massena et à l’Ecole Normale d’Instituteurs à Nice. Entré à l’âge de 8 ans chez les Scouts de France il y restera jusqu’à être enfin Aumônier Départemental et Diocésain.

En 1978, il entre au Grand Séminaire pour le diocèse de Nice. Ordonné prêtre le 3 juin 1984 en la Cathédrale de Nice. Depuis 1993 il est Recteur du Sanctuaire de la Madone d’Utelle.

Depuis 2001, il est Curé de la paroisse Saint Ambroise à Nice regroupant les Eglises de Saint Pierre d’Arène, le Sacré Cœur et Saint Philippe et Doyen de Nice Centre.

Président de l’Institut Méditerranéen d’Art sacré et de Culture Religieuse fondé à St Paul de Vence en 1996 dans lequel il travaille avec les plus grands artistes internationaux. Depuis 2006, Délégué Episcopal à la Culture et depuis 2012, Délégué Diocésain de L’œuvre d’Orient. Il dirige un journal mensuel, est Vice-président Délégué Général du Fonds de Dotation Negresco, il chante et élève des chevaux… Il est aussi Chevalier de l’Ordre National du Mérite et Médaillé de la Jeunesse et des Sports.

Alain Grinda

Alain Grinda vit, marche et écrit dans le Mercantour. Il raconte à Belvédère dans sa grange de l’oncle Ernest et ailleurs, ses étonnantes belles histoires : La crèche d’Anselme, Un cactus dans le désert, l’Arbre d’Ambellarte, ainsi que les aventures de son Pichoun de la Gordolasque…

Amoureux de la nature et de la marche au long cours, il arpente toutes les Alpes par la Via Alpina, de Trieste à Monaco mais son terrain de prédilection reste le Mercantour. Aussi n’est-il pas étonnant que dans tous ses livres le lecteur retrouve les traces de ses marches, les paysages et les lieux de notre arrière-pays ainsi que son amour de la montagne et de la nature.

En 2012, il évoque le mystère des gravures des Merveilles (Les Signes, Merveilles et Vésubie) puis signe en 2015 avec Les Racontars du Mercantour sa deuxième collaboration avec notre maison d’édition.

Bernard Guiraud

Bernard Guiraud, est l’auteur de 2 ouvrages paru chez Baie des Anges :  « Le Son au Cinéma et dans l’Audiovisuel » Volume 3 et « La Musique au Cinéma et dans l’Audiovisuel » ; il est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure  Louis Lumière ; il possède une double expérience dans le « son » : d’une part comme professionnel mais aussi comme enseignant (ESRA – Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle / CIRM – Centre international de Recherche Musicale / Université de Nice-Sophia Antipolis) ; il est membre de la SACEM et a été membre de la CST (Commission Supérieure Technique de l’image et du son). Depuis 2005, il a écrit plusieurs ouvrages dans les domaines du cinéma et du spectacle dont, Dictionnaire de la Musique et de la Prise de Son, Glossaire bilingue du Cinéma et de la Vidéo…

Christian Maria

Christian Maria, né à Nice, il passe son enfance entre la place Garibaldi, la colline du château et les quais du port. Professeur honoraire. Amateur d’art et d’histoire régionale il communique, avec son travail d’écriture, la matière qui a nourri ses loisirs. Il est connu pour développer une série de romans historiques à travers le XVIème siècle.

Il a développé La Collection D’Aqui et d’Aià, des recueils de nouvelles bilingue françois/niçois. Un voyage dans l’espace et dans le temps, ici et ailleurs, pour mieux saisir ce que l’humain a d’universel.

Pascalinou publié début 2011

La montre du Diable Bleu en 2012

La Prom en 2016

Anthony Lanneretonne

D’une enfance nomade, il hérite le goût du voyage. Diplômé d’une école de cinéma Anthony Lanneretonne intègre ce milieu en tant que régisseur, puis devient assistant photo pour de grands photographes de mode et de lifestyle. Photographe auteur depuis 2001, le magazine Maisons Côté Sud lui met le pied à l’étrier. Sa passion pour l’art de vivre le porte à réaliser le plus souvent des images en lumière naturelle. Fin gourmet, naturellement curieux de tout ce qui forge le goût, il réalise des ouvrages culinaires et des reportages de voyage pour la presse française et étrangère. L’aventure de Nice code se nourrit d’un travail personnel sur le paysage.

Yves-Marie Lequin

Yves-Marie Lequin vit à Nice. Il peint depuis plus de trente ans presque exclusivement des encres et gouaches sur papier, plus de sept mille à ce jour, qui sont régulièrement exposées. Ses œuvres servent de support iconographique à diverses publications.

Chez les Dominicains, il s’est formé en philosophie et théologie. Un long séjour à Londres, à Leicester, à Louvain en Belgique, puis à Paris lui permet d’approfondir ses recherches en esthétique. Dans ce domaine, il a travaillé le texte grec de la Poétique d’Aristote et a proposé à la lumière de ce texte ancien une nouvelle compréhension de la situation de l’art contemporain.

Yves-Marie Lequin, dominicain, organise chaque année la fameuse messe des artistes en l’église St Pierre d’Arène, selon une tradition qui remonte à 1926 : la messe du mercredi des cendres, dite « messe des artistes », selon le Vœu de Willette.

Isabelle Luminet

Isabelle Luminet est née dans une famille niçoise d’origine italienne. Elle a vécu ses vingt premières années à Nice, avant de terminer ses études à Paris. Agrégée de Lettres, elle a enseigné avec bonheur dans la Creuse, au Maroc, en Corse, puis à Fréjus, avant de revenir dans sa ville natale, Nice, où elle a été professeur de français au lycée Thierry-Maulnier. Elle habite aujourd’hui Colomars, où elle partage son temps entre sa famille et ses deux passions : l’écriture et la musique.

Co-auteur avec Catherine Sackur de : Mort-flash à Nice Ouest en 2015 et Les démons de la Baie des Anges en 2017.

Carine Marret

Carine Marret est l’auteur de la série policière « Tempus Fugit », mettant en scène le commissaire Jean Levigan, qui compte cinq enquêtes à ce jour. Dont les deux premières avec les éditions Baie de Anges : Morte-Saison sur la Jeté-Promenade et L’Agonie du jour.

Docteur en Sciences du Langage, passionnée de littérature, elle aime se promener sur les traces des écrivains. À la lecture de La Promesse de l’aube, elle découvre un Romain Gary complexe et polysémique, au destin profondément imbriqué dans l’histoire et la littérature du XXe siècle. Elle réalise que l’image de Nice, la ville où il a passé son adolescence, restera pour lui un précieux souvenir tout au long de sa vie. C’est donc avec passion et enthousiasme qu’elle se plonge dans son œuvre et son parcours puis se lance dans l’élaboration Romain Gary, promenade à Nice, célébrant à la fois un grand écrivain et la Méditerranée.

Rémy Masseglia

Rider passionné de vidéo, autodidacte de l’image et esprit libre, le réalisateur Rémy Masseglia s’est fait une spécialité de la réalisation de vidéos VTT, ce qui, au vue de ses nombreux succès,  lui réussit plutôt bien

Tout commence par deux roues, une selle, un guidon, un braquet…. Une passion familiale et totalement naturelle. Enfant, Rémy Masseglia escalade les côtes de l’arrière-pays niçois, grimpe tous les sentiers du parc du Mercantour, franchit les cols alpins et préalpins. Mollets en feu, cage thoracique dilatée, il n’en oublie pas moins d’ouvrir grand ses mirettes pour saisir des moments de lumière et des mouvements rares.

Plus tard, il s’arme d’un boîtier et capture enfin ces instants subtils. Le sort en est jeté, grimpeur-photographe il sera. Pour concrétiser toutes ses passions, il installe l’agence Lez’Art Creation au cœur de Breil-sur-Roya son village, camp de base de ses expéditions. Son œil aigu, son humour et sa rigueur lui gagnent des premiers projets : Secrets de pêcheurs, avec Mathieu Bourgeois (éditions Lez’Art Création), 137 grammes sans gravitéavec le jongleur Fabrice Dominici et Merveilles en Roya Bevera* (éditions Baie des Anges) ainsi que de plusieurs collaborations artistiques.

Pierrette Mathiot

Antiboise dés sa tendre enfance, avec quelques infidélités lyonnaises à l’adolescence et en études supérieures. Etudes classiques, agrégée d’Histoire. Nommée professeur, Pierrette Mathiot fait sa carrière à Antibes. Passionnée de montagne, de ski, de randonnée, de la traversée du Massif Central aux neiges du Kilimandjaro… sans compter les sentiers, GR, sommets, combes et vallons des Alpes surtout Maritimes. Devenue retraitée, elle se tourne vers l’écriture par le biais d’un atelier antibois. En 2007, sa première nouvelle est sélectionnée puis éditée lors d’un concours ouvert à l’échelle nationale (Association Culture Loisirs Antibes), puis en 2008 : c’est le premier prix à l’unanimité ! C’est en 2012 qu’elle croise les éditions Baie des Anges en étant sélectionnée et éditée lors du concours de nouvelles sur les Villas Historiques du pays Niçois.

Rémy Molinari

Rémy Molinari est un artiste hors normes, hors courants, hors limites. Dessinateur de presse, caricaturiste de congrès et soirées privées, auteur d’albums, réalisateur de films documentaires et globe-trotter infatigable, il y a longtemps qu’il s’est évadé de sa planche à dessin pour exercer son talent aventurier un peu partout dans le monde. Il aime dire : « Un bateau de croisières est une micro société, avec ce qu’il y a de meilleur et de pire, idéal pour noter quelques bons mots des passagers, relever des situations ubuesques, et surtout mettre le cap vers de drôles histoires d’humour ».

Magali Moscardo

« Magali, ancienne monteuse à la télévision, passionnée de photo depuis son adolescence, connaît tout de la grammaire de l’image. Elle sait capter la vibration de la lumière et la restituer dans des  noirs et blancs éclatants, elle sait rendre la douceur de ces ombres qui dessinent une échelle. Avant d’appuyer sur le bouton, elle a composé son image. Elle sait que son image sera réussie. Le hasard est aboli. Nous vous invitons à suivre cette belle voyageuse qui habite la Côte d’Azur depuis 40 ans et ne se lasse pas d’en découvrir les beautés renouvelées. Laissez-vous  surprendre par ses choix esthétiques qui rendent hommage à une région mille fois photographiée, mille fois peinte en réussissant le tour de force de nous surprendre encore en photographiant avec le plus simple des appareils. » Rémi Tournier

Nice au carré, 2011

Holga sur la Riviera, 2015 (deux couvertures au choix ; Cannes /Carlton et Nice/Prom)

Patrick MOYA, l’artiste qui vit dans son oeuvre

Plasticien, performer et artiste numérique, Patrick MOYA cherche à être partout, érigeant en Asie de grandes sculptures en acier ou modelant dans l’argile en Italie des céramiques avec les lettres de son nom, passant des pinceaux à l’ordinateur, des soirées techno aux murs d’une chapelle, de l’art contemporain à l’art numérique, de la vie réelle aux mondes virtuels … Une démarche invasive et unique qui prend comme prétexte son nom et son image.

Né en 1955 à Troyes, Patrick MOYA fait des études d’art à la Villa Arson de Nice (1974-1977), avant de poser nu comme modèle aux beaux-arts (1979-1989) dans le but de devenir la créature et non le créateur. Tout en réfléchissant à la place de l’artiste dans le monde contemporain.

Il commence par réaliser des oeuvres uniquement avec les lettres de son nom, assimilant l’œuvre à sa signature, avant de marquer de son nom des images du dictionnaire et enfin, de créer son personnage (1997), autoportrait décalé bientôt entouré bientôt d’un bestiaire presque qu’humain, qui ensemble, forment son Moya Land.

Il possède aujourd’hui plusieurs îles virtuelles sur Second Life qui le fait considérer par le critique italien Mario Gerosa comme l’un des pionniers des univers virtuels. Il conçoit son île en 3D comme une oeuvre d’art globale : le créateur est enfin devenu une créature sous le nom de son avatar, Moya Janus, qui reçoit les visiteurs en les immergeant dans son univers. Plasticien, performer et artiste numérique, Patrick MOYA cherche à être partout, érigeant en Asie de grandes sculptures en acier ou modelant dans l’argile en Italie des céramiques avec les lettres de son nom, passant des pinceaux à l’ordinateur, des soirées techno aux murs d’une chapelle, de l’art contemporain à l’art numérique, de la vie réelle aux mondes virtuels … Une démarche invasive et unique qui prend comme prétexte son nom et son image.

L’art dans le nuage, 2012 (épuisé)

Moya fait son cirque, 2013 (épuisé)

L’art dans le nuage du réel au virtuel, 2014

Le cas Moya (par Florence Canarelli), 2015

Moya et le carnet des desseins, 2016

Moya et la Dolly Party, 2017

Les animaux du Moya Land, 2017

Morgane Nannini

Morgane Nannini, née au début des années 90 à Nice se découvre très tôt une passion pour l’art et l’archéologie. Initiée par ses parents et ses grands-parents ; emmenée dès son plus jeune âge par sa mère dans de nombreux musées, elle décide d’étudier les langues mortes (latin et grec) dès le collège et entre en seconde littéraire option histoire de l’art au lycée Estienne D’Orves. Ces trois années d’études secondaires auront confirmé son choix et c’est ainsi qu’elle se dirige vers une licence d’histoire de l’art et archéologie à l’Université Aix-Marseille I avant d’intégrer l’Université Paris I – Panthéon-Sorbonne d’où elle sortira diplômée d’une Maîtrise d’histoire de l’art spécialité art contemporain et d’un Master II Recherche en histoire et politique des musées et du patrimoine artistique.

En 2015, sa rencontre avec les éditions Baie des Anges l’améne à la rédaction d’un essai sur l’Ecole de Nice, sujet qu’elle étudiait depuis plus deux ans. Aujourd’hui, Morgane vit et travaille à Nice en qualité d’historienne de l’art et conférencière (MAMAC, Grimaldi Forum Monaco, …) et professeur d’histoire de l’art à l’école Itecom Art-Design.

Louis Pastorelli

Louis Pastorelli, est l’illustrateur de l’ouvrage esba paru en 2014. Il est né, en bas, à Saint Roch entre les grosses têtes de carnaval et les étoiles. Elève rêveur il part en voyage autour du monde avant de poser ses valises dans la plus belle des villes, celle qui l’a vu naître : Nissa. Artiste peintre, chanteur-compositeur du groupe « Nux Vomica » ou « Gigi de Nissa » il promène sa guitare le long de ses inspirations. Ses albums : « Nissa Independenta », « Carnevale Nissart », « Nissa Vielha », « Nissa-Pernambuco », « Gigi de Nissa ».

Malou Ravella

Enseignante et conseillère pédagogique à Nice, Malou Ravella a écrit une dizaine d’ouvrages en littérature jeunesse. Après avoir obtenu en 2008 le Premier prix de la nouvelle de montagne décerné par la commune de Saint-Martin Vésubie, elle se lance dans l’écriture pour adultes. Faisant suite à son recueil de nouvelles De Gialorgues à Casterino, elle signe ici son deuxième roman (après Drame Vertical en Gordolasque paru en 2013) où elle nous fait partager son amour de la montagne par le biais de la rencontre des cultures française et népalaise. Région qu’elle connait bien pour y avoir pratiquer de nombreux treks.

Pierre-Yves Reichenecker

C’est un enfant de la Côte, né au Cannet. Arrivé à Monaco à l’âge de 4 ans, dans les bagages de ses parents, il effectue sa scolarité au Lycée Albert Ier. Puis à l’université de Nice. Diplômé d’économie et de fiscalité internationale, il tâte parallèlement du journalisme – pigiste sportif à Nice-Matin, puis décide d’en faire son métier. Une sorte de tradition familiale. Il est le troisième du nom à obtenir sa carte de presse nationale.

Pierre-Yves Reichenecker effectue l’essentiel de sa carrière à Radio Monte-Carlo, qu’il quitte au bout de 25 ans, avec le titre de Rédacteur en chef adjoint. C’est là, qu’il se lie d’amitié avec Pierre Dévoluy, grand reporter mais aussi grand sportif. Après un passage comme directeur d’antenne de Radio Monaco, aujourd’hui retraité, il collabore au mensuel La Principauté. Passionné de sport automobile – Monaco oblige – Pierre-Yves Reichenecker a également été champion de la Côte d’Azur en promotion d’honneur sous le maillot de l’AS Monaco.

Il est le co-auteur des deux ouvrages « Les secrets du sentier des douaniers » volume 1 (Antibes-Nice) et volume 2 (Nice-Menton). Il a rédigé les textes des ouvrages photos de Solange Podell et Brigitte Dubanchet.

Stéphane Renaud

Stéphane Renaud n’a pas une vie banale…

Breton par sa mère, fils de vigneron bordelais, poète en premier lieu, sculpteur, voyageur impénitent, romancier. Il a d’abord vécu à Bruxelles, Athènes, Rio de Janeiro et Paris où il a exercé l’activité de marchand d’art durant une vingtaine d’années. Il a écrit une vingtaine d’ouvrages dont une douzaine ont déjà été publiés (Recueils de poèmes, Romans, Nouvelles, Essais…) Il a récemment reçu le prix de la meilleure nouvelle pour sa fiction « L’Alcyon » à propos de la Villa Kerylos, et a participé à plusieurs émissions radiophoniques ou télévisuelles.

Maurice Ricci 1945/ 2011
Maurice Ricci exerce pendant plus de trente ans en tant qu’instituteur puis directeur de l’école primaire. Passionné de randonnée, il a gravi le Mont-Blanc au milieu des années 70. 
Il est l’auteur de nombreux livres parus aux éditions Baie des anges ainsi que de plusieurs pièces de théâtre pour enfants. Il oeuvre aussi dans le domaine musical avec la création de spectacles et la participation à un Trio contes et chansons ainsi qu’au Choeur du Mercantour.
Maurice Ricci est également photographe et a participé à de nombreuses expositions.
Il vit aujourd’hui à St Martin-Vésubie.

Brigitte Rico

Brigitte Rico, psychanalyste, metteur en scène directrice d’acteurs est l’auteur de nombreuses comédies à succès, dont « Un homme à tout prix » (1er prix du Festival d’auteurs Région PACA). Cette niçoise a été aussi la collaboratrice artistique de Noëlle Perna pour son spectacle « Mado fait son show ». Par ailleurs, elle a produit et mis en scène « Cyrano de Bergerac » avec l’acteur Marc Duret (Le Grand Bleu, Nikita…). Elle anime à Nice des ateliers d’écriture.

Deux ouvrages à son actif avec les éditions Baie des Anges :

L’orgueil du diable, un sérial killer dans le Vieux-Nice, 2013

Le Carnaval des loups en 2016 co-écrit avec Georges Rocco

Catherine Sackur

Catherine Sackur, originaire de la région parisienne, a tout de suite succombé aux charmes de Nice, à ses maisons décorées et à sa situation en bord de mer, au pied de la montagne. Enseignante de mathématiques, « j’ai goûté à tous les ordres d’enseignement de la sixième à la Faculté ». Ses recherches sur l’enseignement des mathématiques ont abouti à l’édition de son premier livre, Faire l’Expérience des Mathématiques, co-écrit avec Maryse Maurel. Une fois à la retraite elle s’est lancée dans l’écriture « moins sérieuse, mais tout aussi passionnante du roman policier ».

Co-auteur avec Isabelle Luminet de : Mort-flash à Nice Ouest en 2015 et Les démons de la Baie des Anges en 2017.

Martine Schwartz

Fascinée par le génie du lieu, Martine Arrigo-Schwartz est niçoise, peintre-paysagiste et universitaire. Ancienne élève des Beaux-arts d’Angers, licenciée en lettres classiques, licenciée en histoire ancienne et médiévale, docteur en littérature de l’Université de Nice-Sophia Antipolis. Elle a déjà publiée deux essais sur la thématique du génie du lieu De la baie des Anges à la Promenade des Anglais et La Suisse Niçoise : des images et des hommes, un essai Âme Slave au Pays Bleu, et deux ouvrages de référence sur les chasseurs alpins aux éditions Baie des Anges : La Belle Époque des Chasseurs Alpins et Les Chasseurs Alpins dans la tourmente.

Michel Seyrat

Michel Seyrat est né à Nice en 1941. Il y a fait toutes ses études et, agrégé de lettres, il a été professeur dans le Berry, à Alès et à Nice, au lycée Thierry Maulnier. Il a grandi au milieu des livres dans les rayons de la librairie créée par son père rue Gioffredo (la pluscélèbre librairie niçoise pendant 70 ans !). Michel Seyrat a écrit des contes, des monographies sur des écrivains du XXème siècle et des articles et des livres sur l’éducation. Tenté par le roman de genre, il livre aux éditions Baie des Anges son premier polar en 2014 : Les éditions dangereuses.

Jérémy Taburchi

Jérémy Taburchi, né à Nice en 1974, est un artiste peintre, plasticien, dessinateur de presse et écrivain. Il est l’auteur du Chat Rose, un personnage tout droit sorti de l’univers des bandes dessinées. Arpentant joyeusement depuis le début des années deux-mille les cimaises des galeries d’art tout comme les cases réservées aux dessins d’actualité de certains journaux, il offre ainsi une bonne dose de sourire aux amateurs du félin et de son caractère à la fois sympathique et cynique. Il collabore régulièrement avec les éditions Baie des Anges depuis plus de 10 ans !

Catsomy, le chat qui dérape (épuisé), 2008

Artistes sous Anti-Bios volume 1, 2010

Dr Chat Rose et Mister Strange, 2013

Des Artistes sous Anti-Bios, volume 2 2014

Comic Strips, les origines du Chat Rose, 2015

Michel Tourscher

Michel Tourscher est commandant de police. Il vit et exerce dans les Alpes-Maritimes. Vainqueur du prix VSD du polar en 2013 avec « Flics Requiem », il situe l’action de son nouveau roman policier dans le cadre de la ville de Nice, mais aussi autour de l’univers méconnu de la Cour d’assises. Avec Assises à Nice, il signe en 2017 le douzième polar selon la maison d’édition Baie des Anges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *