Mort-flash à Nice Ouest Luminet / Sackur

8,50

Mort-flash sur Nice-Ouest Poche

de Isabelle Luminet et Catherine Sackur

 

Mort-flash à Nice Ouest : notre nouveau polar niçois. Notre polar niçois de rentrée est le neuvième de notre collection, mais aussi une grande première pour notre maison d’édition car co-écrit par deux « auteures niçoises ». Elles se sont lancées dans cette aventure unies par leur passion du roman policier, de la ville de Nice, du souci du détail, et la volonté d’apporter un regard féminin sur ce genre, le polar niçois… Mort-flash à Nice Ouest : un crime mystère. Un corps défiguré est découvert dans le laboratoire de chimie du lycée Thierry-Maulnier, plus connu des Niçois sous le nom de « lycée de l’Ouest ». C’est le commandant Régis Fontan, expert en criminologie de la PJ d’Auvare, qui est chargé de l’enquête. Les premières difficultés l’attendent dès son arrivée à l’intérieur du lycée : en effet, pas facile d’identifier la victime, ni de comprendre le mode opératoire de l’assassin ! Pour résoudre l’énigme, Fontan et son adjoint, le beau lieutenant Vasco, devront se lancer dans un audacieux périple qui les conduira de la Route Départementale 6202 au quartier du Port, et de la vallée de la Roya à Vence, en passant par les communes de Carros-village et de Gattières. Pour échapper aux profs, aux parents d’élèves, aux pressions de sa hiérarchie, aux polémiques sur le loup du Mercantour ou aux tripots niçois, Régis Fontan, notre enquêteur, se réfugie volontiers dans sa villa du chemin de Saquier, sur les collines niçoises, où il ne dédaigne ni le soutien d’un petit verre de Bellet, ni le bon sens de sa femme de ménage piémontaise, Maria. Mort-flash à Nice Ouest : une intrigue dans l’intrigue. Mais ce qu’ignore ce policier philosophe, c’est que, cinq ans plus tôt, quelqu’un a mené une autre enquête sur une étrange disparition. Pourquoi ? Et que signifie ce mystérieux galet, présent sur la scène de crime, qui renverra nos enquêteurs à l’époque des fondateurs de la cité niçoise ? À découvrir au fil des 184 pages de ce polar, qui va tenir en haleine le lecteur !

 

Mort-flash à Nice Ouest : une écriture à quatre mains ! Catherine Sackur, originaire de la région parisienne, a tout de suite succombé aux charmes de Nice, à ses maisons décorées et à sa situation en bord de mer, au pied de la montagne. Enseignante de mathématiques, « j’ai goûté à tous les ordres d’enseignement de la sixième à la Faculté ». Ses recherches sur l’enseignement des mathématiques ont abouti à l’édition de son premier livre, Faire l’Expérience des Mathématiques, co-écrit avec Maryse Maurel. Une fois à la retraite elle s’est lancée dans l’écriture « moins sérieuse, mais tout aussi passionnante du roman policier ». Isabelle Luminet est née dans une famille niçoise d’origine italienne. Elle a vécu ses vingt premières années à Nice, avant de terminer ses études à Paris. Agrégée de Lettres, elle a enseigné avec bonheur dans la Creuse, au Maroc, en Corse, puis à Fréjus, avant de revenir dans sa ville natale, Nice, où elle a été professeur de français au lycée Thierry-Maulnier. Elle habite aujourd’hui Colomars, où elle partage son temps entre sa famille et ses deux passions : l’écriture et la musique.